Nouveau-Mexique - Texas - Louisiane


USA - Nouveau-Mexique / Texas / Louisiane
8 Mar 2018 28 Mar 2018
Thierry 30 March 2018  -   -   -  3 article(s) Lecture ~ 32 min.
Le tracé représente notre parcours - 2015/2016 - 2017 - 2018 - 2018/2019

Nouveau-Mexique - Texas - Louisiane

Cet article couvre la période du 08 au 28 mars 2018 durant laquelle nous avons traversé le sud du Nouveau-Mexique, le Texas et la Louisiane.

08 mars

Nous roulons jusqu’à Lordsburg où nous trouvons de l’essence pas trop chère pour faire le plein. Nous venons de rentrer dans l’état du Nouveau-Mexique par une immense plaine semi-désertique qui doit être un couloir de tempête de sable. Plusieurs fois sur le parcours, une série de panneaux jaunes donnent des consignes, en cas de tempête, du genre “Garez-vous sur le bas-côté”, “Gardez le pied sur le frein”, “Restez attachés”, “La visibilité peut-être nulle”… devant autant de risques, on s’est demandé s’il ne vaut pas mieux retourner dans l’Arizona!!! Nous prenons ensuite la direction de Silver City où nous faisons les courses au Walmart après avoir déjeuner chez “Denny’s”, on aime bien cette enseigne. On finit la journée sur la route très montagneuse qui nous conduit à Gila Cliff Dwellings National Monument. Un peu avant d’arriver au visitor center, nous trouvons une aire où nous pouvons passer la nuit.

Gila Cliff - Nouveau-Mexique - [USA]

09 mars

Nuit froide au bivouac, le chauffage s’est allumé à plusieurs reprises, il faut dire que nous sommes à plus de 1700 mètres d’altitude. Départ pour le Visitor Center où la Park Ranger fait des pieds et des mains pour nous trouver une doc en français et en attendant, nous lance un petit film sur l’histoire du site. Nous faisons le plein de l’eau qui est mise à disposition pour les RV, les dumps eux sont fermés, et nous partons pour la partie la plus intéressante du parc à savoir Cliff Dwelling un vieux village troglodyte des indiens Mogollons, qui ont bâtis leur habitat à l’intérieur de 7 grottes. (voir l’article ici).

De retour, nous déjeunons puis partons en direction de City of Rocks State Parc distant d’une centaine de kilomètres. Nous reprenons la route de montagne et remarquons que bien souvent aux USA sur les petites routes de campagne, ils ne font pas de pont pour enjamber des ruisseaux éphémères où l’eau n’arrive que lors de gros orages mais font passer la route dans le lit, au guet. Un panneau vous prévient “DIP - Running water” et ainsi on joue aux montagnes russes. Le jour où l’eau coule… on attend que ça passe. Vu le niveau de sécheresse de la région, cela ne doit pas arriver souvent et comme ils roulent tous avec d’énormes Pick-up, pas de problème pour eux. Il y a également de nombreux “Cattle Guard” sur les routes et chemins. Il s’agit de grandes grilles posées sur une fosse et dont les barreaux sont assez espacés pour empêcher le bétail de passer.

Peu après Faywood, changement de décor, on arrive dans une immense plaine semi-désertique mais avec juste de petits arbustes et quelques cactus, et on tombe sur un amas de rochers énormes, très regroupées, qui sortent d’on ne sait où. L’Etat en a fait un state parc mais aussi un camping où les emplacements ont été positionnés au milieu des gros monolithes, c’est vraiment très zen. Nous prenons un emplacement avec eau et électricité et partons faire un trail pour admirer le paysage au couchant, surprenant.

City of Rocks - Nouveau-Mexique - [USA]

10 mars

Ce matin, trail autour de City of Rocks pour faire quelques photos avec la lumière du matin, puis nous repartons en direction de White Sands National Monument. Cela fait plusieurs jours que nous n’avons aucune connectivité et dès que nous approchons de Deming, nous faisons une halte au Walmart pour téléphoner à toute la famille et prendre des nouvelles, nous profitons du Wi-Fi du magasin pour gérer nos mises à jour et nos mails. Nous reprenons la route en direction de Las Cruses où nous faisons le plein d’essence car c’est la moins chère dans le coin puis nous poursuivons vers le Visitor Center de White Sands NM, il est trop tard pour commencer la visite et le temps n’est vraiment pas au rendez-vous. On récupère la doc et on se pose dans un walmart à Alamogordo, la ville la plus proche, pour la nuit.

City of Rocks - Nouveau-Mexique - [USA]

11 au 12 mars

On est Dimanche, il pleut et tout est fermé. On reste donc dans Thor et on en profite pour s’occuper un peu de la logistique. La journée passe assez vite. Ce matin, le temps est encore gris mais devrait se lever dans l’après-midi. Nous partons à la bibliothèque municipale de la ville où je vais pouvoir utiliser leur Wi-Fi pour poster mes photos. Il est 13h00 quand nous partons pour White Sands NM où nous restons jusqu’au coucher de soleil. (voir l’article ici). Nous retournons ensuite à Alamogordo, on trouve une station essence qui propose les dumps mais pas d’eau potable puis nous nous posons à nouveau au walmart pour la nuit.

White Sands NM - Nouveau-Mexique - [USA]

White Sands NM - Nouveau-Mexique - [USA]

13 mars

Ce matin, départ d’Alamogordo pour l’Etat du Texas et plus précisément El Paso, la ville qui se revendique être la plus mexicaine des USA. La route est toute droite et traverse une immense zone désertique. On est toujours amusé de voir des micros tornades arriver du désert, traverser la route puis continuer leur progression ainsi que de gros buissons, souvent en forme de boule, “les virevoltants” qui eux aussi traversent la route sans prévenir, comme dans les westerns.

Arrivés à El Paso, nous allons directement à la base militaire Fort Bliss qui possède un beau musée. Le fort est la seconde plus grande base et le plus grand champ de manœuvre des USA, c’est une véritable ville. Toutes les bases de la région sont tournées vers les missiles, notamment les “Patriots”. Cette base faisait partie des “SafeGuard” entre 1946 et 1976 au moment de la guerre froide. Ce matin, le long de la route, nous avons longé “White Sands Base” et vu de nombreux blindés en manoeuvre car la base abrite maintenant la 1re division blindée US.

El Paso - Texas - [USA]

El Paso - Texas - [USA]

Nous nous présentons à l’une des entrées “Cassidy Gate” et sommes réceptionnés par un militaire bien sympa. Nous lui expliquons que nous sommes là pour visiter le musée et nous indique que nous devons avoir un “Pass” et nous indique le lieu où l’obtenir et nous laisse entrer dans la base. Pour accéder au “Chaffee Visitor Control Center”, nous sortons de la base pour y re-rentrer, mais cette fois, d’une façon officielle. Je vais donc au poste de contrôle et me retrouve au milieu d’une trentaine de personnes, des livreurs et sous-traitants qui attendent eux aussi leur Sésame. Je m’inscris sur une liste et un gars de la sécurité m’interpelle, voyant bien que je ne suis pas un “local”. Je lui explique le but de notre venue et il me donne un formulaire à remplir où on me demande jusqu’à mon poids, ma taille, couleur de yeux, cheveux…, tout ça en mesure anglaise, merci google… Au bout de 20 minutes, on m’appelle et je passe devant un agent qui contrôle le document et nos passeports et me donne enfin mon “Pass” valable uniquement ce jour. On entre dans la base et passons deux Check-points tenus par des militaires qui recontrôlent les documents ainsi que Thor et nous pouvons y aller. Mince c’est trop tard, le musée est fermé… Non je plaisante !!!. On arrive enfin au musée. Devant l’entrée trône un V2 ainsi que quelques blindés. Le musée est en plein travaux de rénovation et nous n’en verrons qu’une partie où les engins présentés sont mis en situation dans des scènettes, ce n’est pas mal. Il y a également quelques blindés des pays de l’Est. A l’issue, nous retraversons la base pour nous rendre au SafeGuard Missiles Park, un peu décevant, où nous pouvons voir deux silos de lancement dont l’un sous une verrière, ce qui permet de voir la profondeur.

El Paso - Texas - [USA]

Nous quittons la base pour nous rendre au Chamizal National Memorial. Ce mémorial matérialise un accord entre Mexicains et Américains au sujet d’un “conflit” de territoire qui durait depuis plus de 100 ans. La rivière Rio Grande est la frontière naturelle entre les deux pays mais elle faisait un crochet à l’intérieur des USA, ce qui crée des tensions entre les agriculteurs des deux camps. J.F. Kennedy est arrivé, a dit pas de problème, on détourne le lit naturel du Rio Grande, on fait moitié-moitié et on redessine la frontière… simple en fait. Bref, si ce n’est ce point historique rigolo, le site ne présente aucun intérêt.

El Paso - Texas - [USA]

Un pont traverse le Rio Grande pour conduire au Mexique où trône un immense monument en forme “X” de couleur rouge qui rappelle qu’en mexicain, la lettre “X” existe contrairement au castillan. On prend de l’essence (pas chère ici autour de 2$/galon) et on quitte ensuite El Paso en passant devant la Mission Ysleta, la plus ancienne du Texas qui date 1681 et qui est toujours active. Elle n’est pas exceptionnelle, nous ne nous y arrêtons pas et poursuivons notre route en direction de Guadalupe Mountains National Park. Nous y arrivons en fin d’après-midi, juste le temps de prendre une des dernières places de camping de libre.

Ciudad Juarez - Chihuahua - [Mexique]

14 mars

Nuit calme et pas froide au bivouac. On se prépare pour faire le Guadalupe Peak Trail (8,4 miles - 13,5 km - +1000 mètres). Très belle balade qui part du camping et qui conduit au plus haut sommet du Texas, le “Guadalupe Peak” qui culmine à 2667 mètres. Le trail est assez raide puisqu’il monte tout le temps et est parfois étroit, déconseillé aux personnes souffrant de vertige. Le trail traverse des veines de quartz, est d’un coup le sol et la paroi scintille de tout feu, à condition que le soleil pointe là, ambiance disco certifiée.

Guadalupe Mountains NP - Texas - [USA]

Au sommet, on domine largement El Capitan, éperon rocheux qui culmine à 2464 mètres et on bénéficie d’un super panorama sur toute la plaine désertique qui mène à El Paso. On remarque au loin ces drôles de cultures en forme de cercle. Les américains ne manquent pas de place mais plutôt d’eau, du moins dans ces régions du sud. Ils amènent donc l’eau puis, autour de cette arrivée d’eau, ils mettent un système d’arrosage qui tourne comme les aiguilles d’une montre autour de cet axe et vous obtenez ainsi un champ circulaire. Au sommet se trouve un monument en forme de pyramide à aluminium qui concerne l’aéropostale, je crois. On a passé une très belle journée et on décide de rester une nuit de plus au camping.

Guadalupe Mountains NP - Texas - [USA]

Guadalupe Mountains NP - Texas - [USA]

Pour un complément d’informations sur ce parc, historique, trails, réservation camping, cartes, n’hésitez pas à faire une tour sur le site officiel.

15 mars

Ce matin, départ du Camping pour Carlsbad Caverns National Parc. Le parc s’étend sur 189 km2 et comprend 83 grottes séparées dont les plus célèbres sont celles de Carlsbad Caverns. Le parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial depuis le 6 décembre 1995. (voir l’article ici).

Carlsbad Caverns - Nouveau-Mexique - [USA]

On part ensuite en direction de la ville de Carlsbad, qui ne présente aucun intérêt, on y fait le plein et la vidange de Thor. Un petit mot sur les vidanges, on est aux states, pays du “drive”. Ici on peut faire sa vidange dans de nombreuses enseignes qui ne font que ce type d’entretien. Plusieurs portes, on se place devant l’une d’entre elle et on fait la queue. La porte s’ouvre, on entre, une personne “prend la commande”. Un mécano en surface, un autre au sous-sol, qui est aussi la réserve du magasin, pendant que celui du dessous vide l’huile et change le filtre, celui de dessus vérifie tous les niveaux, l’éclairage, la pression des pneus, filtre à air… Quand celui de dessous a fini, l’autre fait le plein de l’huile. Le boss vient vous faire payer, la porte s’ouvre et vous sortez, tout est fait, en moins de 20 mn, pour environ 80$, le prix variant selon la qualité de l’huile choisie.

On repart vers le sud pour nous avancer sur la route de Big Bend National Park. On rentre à nouveau dans le Texas et l’on emprunte la route la plus moche et nauséabonde depuis le début de notre périple. On traverse une immense steppe où trônent de nombreux derricks, plateformes de forage, citernes de toutes tailles. Sur la route poussiéreuse, c’est un flot de camions citernes, véhicules de chantier et pick-up en tous genres sortis tout droit de l’univers de Mad Max. Ils sont tous aménagés à grands coups de chalumeaux et portent de grandes bouteilles de gaz, citernes, pompes, machines en tous genres… Le soleil se couche et l’on voit un peu partout à l’horizon de grandes torches. On s’arrête à Pecos pour la nuit.

16 mars

Départ de Pecos pour le Sud, Nous traversons encore un long moment ce champ pétrolifère puis commençons à voir les premières cultures puis un peu de relief, c’est quand même plus agréable. Après Toyanvale, nous traversons un massif montagneux d’origine volcanique très joli avec des formations rocheuses en forme d’orgues, nous traversons Fort Davis et nous arrêtons dans un RV park “Historic Prude Ranch” pour 24 heures.

17 et 18 mars

Le lendemain matin, nous quittons le camping, toujours en direction du Sud. Nous traversons la ville de Alpine et entrons dans Big Bend National Park par l’entrée ouest. Nous sommes assez impatients de découvrir ce parc que les guides annoncent comme l’un des plus beaux des USA. Le Park Ranger contrôle notre Pass America The Beautiful avec mon permis de conduire et aussitôt nous parle en français, c’est cool. Nous prenons une piste “Old maverick Road” de 21 km pour rejoindre Santa Helena Canyon où nous faisons un trail (1,6 mile - 2,6 Km) qui rentre dans le canyon où coule le Rio Grande. Belle balade sous une forte chaleur. Nous voyons nos premiers cactus en fleur.

Big Bend NP - Texas - [USA]

Big Bend NP - Texas - [USA]

Nous prenons ensuite la Ross Maxwell Scenic Drive et nous nous arrêtons au Camping ”CottonWood” où nous payons pour une nuit, toujours par le système des enveloppes. Nous repartons sur un overlook pour le coucher de soleil sur les montagnes mais jamais il ne sortira des nuages. Pendant que nous attendons, une petite famille de “Javelina”, sorte de petits sangliers, passe tranquille à une dizaine de mètres de nous.

Big Bend NP - Texas - [USA]

Big Bend NP - Texas - [USA]

Départ du camping pour Rio Grande Village, nous laissons tomber le site de Chisos, pourtant réputé, car la route est déconseillée au RV de 24 pieds et plus. Nous avons confirmation auprès au Visitor Center que la route est difficile et qu’il faut y aller de très bonne heure pour pouvoir se garer. Nous faisons tous les overlooks et les petits trails le long de la route. Arrivés à Rio Grande Village, nous réservons notre emplacement de camping pour la nuit et partons faire un trail le long du Rio Grande. Il y a quelques mexicains sur le trajet qui traversent le rio pour vendre un peu d’artisanat local aux promeneurs. Nous avons vu nos premiers roadrunners ou “bip-bip”, c’est vrai qu’ils sont rigolos et qu’ils courent très vite.

Big Bend NP - Texas - [USA]

Au final, ce parc est surtout fait pour les gens qui randonnent plusieurs jours, certains trails font plus de 100 km et il y a de nombreux campings primitifs dans tout le parc. Nous restons un peu sur notre faim mais peut-être car nous n’avons pas pu voir “Chisos”.

Big Bend NP - Texas - [USA]

19 et 20 mars

Nous quittons Big Bend NP en direction de San Antonio toujours dans le Texas. Sur la route, nous longeons d’immenses prairies et près de la ville de Marathon, nous observons un troupeau d’antilopes américaines. Nous passons la nuit à Del Rio et le lendemain nous arrivons à San Antonio en fin de matinée. Nous commençons par la visite de Fort Alamo où s’est illustré David Crockett lors de la bataille du 6 mars 1836 contre les mexicains. Nous poursuivons par la cathédrale San Fernando et l’ancienne maison du gouverneur.

Marathon - Texas - [USA]

San Antonio - Texas - [USA]

San Antonio - Texas - [USA]

Promenade le long de la rivière très bien aménagée avec de nombreux commerces et tour en bateau puis départ vers San Antonio Missions National Historic Park qui regroupe 4 missions espagnoles établies par les Franciscains, Concepcion (1775), San José (1777), San Juan (1731) et San Francisco de la Espada (1740). Puis route vers New Braunfels pour être sur place demain matin pour notre rendez-vous chez un concessionnaire de RV, Camping World.

San Antonio - Texas - [USA]

San Antonio - Texas - [USA]

21 mars

Ce matin, on se présente à Camping world. Nous sommes reçus par un monsieur bien sympa et patient à qui nous expliquons nos petits problèmes, nous y passons la matinée entière pour au final aucune réparation. Je leur avais commandé une pièce 15 jours auparavant, mais il n’avait fait aucune démarche. Ainsi, nous partons très déçus par leur prestation et irons chez un réparateur qui n’est pas concessionnaire. Nous reprenons la route en direction de Houston où nous arrivons en fin d’après-midi.

22 mars

Ce matin, nous partons visiter le Johnson Space Center de la NASA, qui abrite le centre de contrôle des missions spatiales et la formation des astronautes. On est accueilli à l’entrée par un Boeing 747 sur lequel est posée la navette spatiale. C’est l’un des seuls endroits sur Terre où les visiteurs peuvent voir des astronautes s’entraîner pour des missions, toucher un vrai morceau de roche lunaire et martienne et faire une visite des coulisses de la NASA. Ce site n’a rien à voir avec Cap Canaveral en Floride mais il vaut quand même le détour.

Houston - Texas - [USA]

Houston - Texas - [USA]

Un grand bâtiment regroupe de nombreuses attractions, expositions, films, simulateurs et un shuttle vous conduit pour une longue visite directement sur le site de la NASA et l’on peut visiter la salle de contrôle des missions Apollos, passer dans le hangar où se trouve une réplique grandeur nature de la Station Spatiale Internationale (ISS) où s’entraînent les astronautes ainsi que de nombreux ateliers où l’on imagine et fabrique les futures combinaisons, robots, véhicules… Quelques fusées dont l’imposante Saturne V sont exposées. On y passe vraiment une très bonne journée.

Houston - Texas - [USA]

Houston - Texas - [USA]

23 mars

Nous décidons de rejoindre la Louisiane par les petites routes du bord du golfe du Mexique. Nous traversons la belle ville Galveston où nous prenons le ferry (gratuit) pour traverser la baie. Nous nous retrouvons sur la péninsule de Bolivar où toutes les constructions sont sur pilotis en raison certainement des ouragans. Nous passons en Louisiane au niveau de Port Arthur qui abrite d’immenses raffineries de pétrole, le décor est vraiment moche. Au large, dans le Golfe, on peut voir de nombreuses plateformes pétrolières avec leur torche. Très vite, nous arrivons dans une zone plus sauvage, entre prairies à gauche et zone marécageuse à droite. Au niveau de Cameron, nous reprenons un petit ferry (gratuit également) qui nous permet de traverser le canal d’alimentation d’un lac. Le paysage est vraiment très beau toujours avec ces maisons surélevées. On longe quelques plages magnifiques de sable blanc mais l’eau du golfe, en cet endroit, n’est pas engageante et semble très boueuse.

Galveston - Texas - [USA]

Péninsule de Bolivar - Texas - [USA]

Les américains sont tellement attachés à leur histoire, somme toute très récente, qu’ils entretiennent le souvenir. Des milliers de “Marqueurs” historiques rappellent ce qui s’est passé à leur emplacement, il y en a près de 12000 rien qu’au Texas. Un premier panneau sur la route indique qu’un marqueur se trouve à quelques centaines de mètres avant de voir le panneau très caractéristique.

- Texas - [USA]

Nous décidons de filer jusqu’à la Lafayette, capitale gastronomique du pays Cajun et décidons de tester cela dans un très bon restaurant figurant dans tous les guides le “Bon Temps Grill”. Nous prenons une spécialité “Boucherie Board for Two” qui nous permet de goûter un peu à tout et qui se compose de saucisses, boudins (sorte de saucisse blanche farcie avec du riz), aloyau, Ribs, crevettes et thon avec deux accompagnements… repas très léger pour le soir !!! On s’est régalé, tout était très bon et bien épicé sans être pimenté. A la sortie, on se pose dans un walmart pour digérer et passer la nuit.

24 mars

Ce matin, direction le Visitor Center de Lafayette. Sur la porte, il y a une devise ici on est fier de parler Français. Le drapeau de la ville arbore, entre autre, trois fleurs de lys blancs sur fond bleu pour se souvenir de l’héritage français. Nous sommes reçus par deux dames qui, en fait, ne parlent pas un mot de cadien!!! Une fois la documentation récupérée, nous partons visiter la Cathédrale St. John the Evangelist, très bel édifice original par son architecture de style roman hollandais. Sur la droite, se trouve un immense chêne vieux de plus de 450 ans, dont les branches les plus basses sont étayées tellement l’arbre est gros. Je fais un tour au cimetière et effectivement, il y a de nombreux noms à consonance française, Mouton, Lacoste, Leblanc, Barrillot, Doiron…

Lafayette - Louisiane - [USA]

Lafayette - Louisiane - [USA]

Puis nous rejoignons le Acadian Cultural Center. Nous visualisons un film sur les Acadiens et leur génocide par les britanniques. Le film est sous-titré en Français mais avec de très nombreuses fautes d’orthographe. Un musée retrace également leur histoire et surtout leur installation en Louisiane avec de nombreuses photos et objets. Les deux park rangers présents ne parlent pas non plus un mot de français. On poursuit sur Saint Martinville, sans grand intérêt. Il y a une belle église, Saint Martin des Tours, ainsi qu’un opéra théâtre qui a été construit par des révolutionnaires ayant fuit la France. Le bâtiment fini, la première représentation fut le Barbier de Seville. La ville est en pleine effervescence en raison de futures élections municipales, chaque camp défile avec des sonos placées sur des pick-up et des jeunes agitent des slogans au bord de la route.

Saint Martinville - Louisiane - [USA]

Nous remontons ensuite vers le Lac Martin pour faire un tour de bateau dans un Bayou, qui est une étendue d’eau peu profonde, stagnante ou à faible courant. Notre choix se porte sur Champagne’s Cajun Swamp Tours. Nous payons 55$ et partons pour 2 heures sur le lac au milieu du bayou et marécage (swamp) avec un guide qui parle très bien le français. Nous nous retrouvons 11 francophones à bord (français et québécois). Le décor est magique et la faune très présente, alligators, tortues, oiseaux. Très beau moment au milieu de ces cyprès d’eau recouvert de mousse espagnole. Nous roulons ensuite jusqu’au “Atchafalaya” et le “Henderson Levee Road” mais le chemin pour grimper sur les digues n’est pas fait pour Thor. N’ayant plus rien à voir sur Lafayette, nous nous avançons vers la Nouvelle-Orléans (Nola) et nous dormons à Franklin.

Lake Martin - Louisiane - [USA]

Lake Martin - Louisiane - [USA]

Lake Martin - Louisiane - [USA]

Lake Martin - Louisiane - [USA]

25 mars

Nous prenons la route des Plantations qui passe au Sud du Mississippi. Le niveau général de l’eau dans la région est très élevé et de nombreuses terres sont inondées ainsi que de nombreux terrains où se trouvent des maisons heureusement surélevées. Nous nous arrêtons à Oak Alley Plantation. Magnifique bâtisse de type colonial avec le quartier dédié aux esclaves reconstitué, beau parc et belle visite guidée de la maison de maîtres, meublée d’époque. La visite coûte 25$/Pers et il n’est pas possible de toute la visiter. Puis nous passons devant les principales plantations jusqu’à Nola à savoir : St Joseph, Laura, Whitney, Evergreen pour la rive sud du Mississippi puis après l’avoir traversé, Ormond, Destrhan et LaBranche. Arrivés dans la ville du Jazz, nous faisons un tour du quartier Français, le “Vieux carré” avec Thor avant de regagner un Walmart pour la nuit. En route, nous croisons un défilé de chars style Carnaval. La Nouvelle-Orléans fête cette année son tricentenaire.

Plantations - Louisiane - [USA]

Plantations - Louisiane - [USA]

Plantations - Louisiane - [USA]

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

26 et 27 mars

On commence la journée par payer le renouvellement de notre assurance pour Thor. Je prends sur Internet la première agence qui travaille avec notre assurance : Progressive. J’arrive dans un immense building où le concierge m’indique que l’agence se trouve au 8éme étage. J’arrive là, en short, tee-shirt et tongs, dans un endroit très feutré, moquette, beaux meubles, tableaux au mur. Je pense qu’il ne doivent pas traiter ici beaucoup d’assurances pour RV!!! Je tombe sur une dame charmante qui colle parfaitement au décor et qui parle un peu français. Elle est super contente de pratiquer un peu avec un vrai frenchy. Elle prend les choses en main et c’est rapidement réglé. Nous partons ensuite au quartier français, on trouve un parking pour 5$/10 heures et on passe la journée et la soirée à déambuler dans le vieux carré qui est très animé. A midi, on mange à “Court of two sisters” super cadre et buffet de cuisine locale. Au cours de la journée, plusieurs personnes m’ont interpellé au sujet de mes chaussures, de banales baskets noires!!! grand mystère, on n’a pas compris ce qu’ils nous disaient mais il y a un truc là!!!

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

Sur Decatur Street, nous nous arrêtons au Café du Monde, café mythique de Nola ouvert 24/24 où l’on doit faire la queue toute la journée pour pouvoir déguster leur spécialité les “beignets”, tous chauds servis sous une épaisse couche de sucre glace. Cela ressemble plus à la pâte de Chichi que de beignets. Nous poursuivons par le French Market, sorte de grandes Halles où se trouvent de nombreux exposants. Peu après, on se retrouve sur une place où trône une grande statue de Jeanne d’Arc offerte par la ville d’Orléans. Petit clin d’œil aux anglais…

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

Le soir, on essaie d’assister à une représentation au Preservation Hall Jazz, salle mythique du Jazz de Nola mais il y a une queue d’au moins 50 mètres, on laisse tomber. Nous traînons sur Bourbon Street. On a du mal à choisir un bar tellement il y en a qui donnent de la bonne musique Live. Il y a une ambiance énorme dans cette rue, et dire que c’est tous les soirs comme cela, durant Mardi Gras, ce doit être quelque chose. On finit au Fat Catz et on passe la soirée avec 9 musiciens de haut vol qui nous font voyager des année 70 à aujourd’hui. Quel Groove… On retourne au walmart pour dormir.

Nouvelle Orleans - Louisiane - [USA]

Ce matin, nous avons décidé de changer les 4 pneus arrière des roues jumelées de Thor. C’est un peu galère de trouver un garage qui prenne en compte les RV en raison de la hauteur de leur atelier. Finalement, je tombe sur un responsable de magasin qui prend son téléphone et après plusieurs coups de fil me trouve un garage. Pas de Michelin, ce sera donc des Firestone. Après le repas, réunion autour de la table pour décider du programme des prochains jours. En milieu d’après-midi, nous quittons la Nouvelle-Orléans sous un ciel voilé et remontons le Mississippi rive Nord afin de reprendre la route des Plantations. Nous voyons ainsi San Francisco et Houmas. Le Mississippi est pratiquement invisible dans cette zone se trouvant derrière d’immenses digues. Le fleuve reste une importante voie de communication pour les marchandises et de nombreuses usines, raffineries se trouvent le long avec d’immenses tapis roulants et oléoducs qui enjambent la route pour charger les bateaux. Autant dire que le décor n’est pas des plus plaisants. Certaines habitations des plantations ont été préservées, dommage qu’elles se trouvent au milieu de ces zones industrielles. En début de soirée, on se pose à Gonzales.

Plantations - Louisiane - [USA]

Plantations - Louisiane - [USA]

28 mars

Départ de Gonzales pour Bâton Rouge, visite très rapide car il n’y a pas grand chose à voir si ce n’est le Capitole de l’état de la Louisiane, capitole le plus haut des Etats-Unis avec ses 34 étages. Le bâtiment est plutôt moche et en travaux. L’origine du nom de Bâton Rouge viendrait d’un bâton en cyprès couvert de sang sur lequel les indiens plantaient des têtes d’animaux en offrande… Nous reprenons la route en direction de Natchez dans le Mississippi et empruntons la mythique route du Blues, la 61, petite sœur de la 66. Nous nous arrêtons à une dernière plantation en Louisiane, The Myrtles Plantation à Saint Francisville qui passe pour être la maison la plus hantée des USA. 10 meurtres auraient eu lieu et au moins 12 fantômes la hanteraient… Le manoir dispose d’une très belle véranda ornée d’une ferronnerie d’art. L’intérieur est décoré de tapisseries d’Aubusson, de lustres en marbre de Carrare et feuilles d’or et de mobilier français.

Bâton-Rouge - Louisiane - [USA]

Plantations - Louisiane - [USA]

Un résumé de cette partie de notre voyage en vidéo :




Image

Carlsbad Caverns National Park

Le parc national des grottes de Carlsbad est situé dans les montagnes Guadalupe au sud-est du Nouveau-Mexique. Le parc comprend 83...

15 Mar 18
Image

White Sands National Monument

White Sands est le plus grand désert de gypse du monde. Le sable blanc, poussé par le vent, forme de très belles dunes brillantes aux...

12 Mar 18
Image

Gila Cliff Dwellings National Monument

La route qui, depuis Silver City, mène au parc est très montagneuse et très belle, de nombreux campings sont disponibles et certains emplacements...

9 Mar 18