Autour de Mexico


Mexique - Mexico / Guerrero / Morelos / Puebla / Tlaxcala / Veracruz
16 Mar 2019 12 Apr 2019
Thierry 12 April 2019  -   -   -   -  Lecture ~ 46 min.
Le tracé représente notre parcours - 2015/2016 - 2017 - 2018 - 2018/2019

Autour de Mexico

Cet article couvre la période du 16 mars au 12 avril 2019 durant laquelle nous avons tourné autour de Mexico (CDMX) avant de visiter la grande Capitale Fédérale. Nous avons ainsi traversé les Etats de Mexico, Guerrero, Morelos, Puebla, Tlaxcala et Veracruz.

16 mars

Nous quittons l’Etat d’Hidalgo et rentrons dans l’Etat de Mexico et roulons jusqu’à Tepotzotlán. Je ne veux pas prendre l’autoroute mais la route secondaire est vraiment usante… En début d’après-midi, nous visitons le Museo Nacional del Virreinato qui se trouve dans un ancien couvent. La visite est très intéressante, les bâtiments sont immenses et l’église, San Francisco Javier, et ses chapelles, surtout la Capilla Casa De Loreto, impressionnantes au niveau de la décoration.

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Nous faisons ensuite un tour sur la grande place où trône Jésus sur sa croix, couchée. Il y a énormément de monde, les boutiques en tout genre sont pleines. C’est samedi et il y a plusieurs mariages, nous croisons même une princesse…

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Tepotzotlán - Mexico - [Mexique]

Il est encore tôt et nous décidons de poursuivre notre progression jusqu’à Toluca, par l’autoroute cette fois-ci. Nous contournons Mexico par l’Ouest mais on a l’impression d’être déjà dans sa banlieue. Arrivés à Toluca, on galère pour trouver un bivouac, tous les parkings des grands magasins, ont des entrées payantes avec une hauteur limite de 2m30, autant dire que Thor ne passe pas. Il fait nuit et on tourne dans cette immense ville de 800 000 hab pour se poser, finalement, dans une rue un peu large, on verra bien…

17 mars

La nuit a été très calme. Ce matin, nous partons sous un ciel couvert vers le village de Metepec qui a toujours été tourné vers l’artisanat et qui a depuis été englobé par l’agglomération de Toluca, pour devenir un simple quartier de la ville. Toutefois, ils ont su garder leur âme de village et sont restés profondément tournés vers la porterie, leur spécialité étant les arbres de vie.

Metepec - Mexico - [Mexique]

Impossible de trouver une place pour se garer, aucun parking. Finalement nous rentrons, de justesse, sur un parking payant d’un The Home Depot et prenons un ticket. Nous faisons un grand tour dans les rues où s’enchaînent les boutiques de souvenirs. Nous faisons un passage par l’église del Calvario. Nichée en haut d’une colline, elle domine toute la ville. En contre-bas, se trouve l’église de San Juan Bautista où on assiste à un genre de foire paroissiale où de nombreuses congrégations ont installé des stands pour certains très glauques, peut-être pour recruter de nouveaux membres.

Metepec - Mexico - [Mexique]

Metepec - Mexico - [Mexique]

A Midi, on mange dans un très bon restaurant, on commande deux plats, fajitas poulet et bœuf que l’on se partage accompagné de Enchiladas et d’un pot d’un litre de sangria. On nous amène deux entrées, une soupe riz, poulet puis un autre plat de spaghetti au fromage. Du coup, quand notre commande arrive, nous n’avons déjà plus très faim, mais on a quand même, tout mangé!!!

En déambulant dans les rues, nous tombons sur plusieurs ateliers de fabrication dont celui célèbre d’Adrian Luis Gonzalez maître céramiste. Le portail est fermé, je m’écarte pour prendre une photo et là, le frère arrive et nous fait rentrer, on visite ainsi toute la maison, les ateliers, les espaces d’exposition, c’est vraiment très gentil à lui. Il nous explique tout le processus de fabrication et en fin de visite nous présente le fameux, Adrian, très vieux monsieur, très diminué mais passionné avec qui nous parlons un bon moment. L’endroit est bâti à partir de poteries et céramiques, c’est un mini palais du facteur Cheval…

Metepec - Mexico - [Mexique]

Metepec - Mexico - [Mexique]

On poursuit ensuite notre visite puis regagnons Thor. Je vais acheter une bricole, fait valider mon ticket de parking et nous repartons ainsi… Nous retournons à notre bivouac et faisons quelques courses dans un Walmart.

18 Mars

Ce matin, nous avions décidé de passer la journée dans une bibliothèque mais finalement elle sont toutes fermées, normal, aujourd’hui est un jour férié au Mexique. Du coup, on décide de prendre la route pour aller visiter Valle de Bravo charmante petite ville construite au bord d’un lac artificiel qui est devenue une station balnéaire à la mode. Nous décidons de prendre l’autopista… qui n’est en fait qu’une simple 1X1 voie et où il faut rouler sur la bande d’arrêt d’urgence pour laisser les autres vous doubler… On la quitte un peu avant d’arriver et finissons les 20 derniers kilomètres par la route normale, les topes me manquaient!!! On traverse péniblement cette belle localité au relief très accidenté, pas faite du tout pour les camping-cars. On trouve difficilement un endroit pour manger puis on reprend la route en passant par le Parc National Nevado de Toluca qui abrite le volcan Nevado que nous ne voyons pas, il faut faire plus de 20 km de piste pour s’en approcher. De retour à Toluca, nous nous garons près d’une bibliothèque qui devrait être ouverte demain matin…

19 et 20 Mars

Journée bibliothèque, le Wifi est un peu poussif mais j’arrive quand même à envoyer mes photos et la dernière vidéo de Corinne…

Ce matin, nous partons visiter le centre Culturel Mexiquense qui abrite, entre autre, 3 musées, anthropologie et histoire, culture populaire et d’art moderne. Le site est très beau, très moderne, sur fond de volcan.

Toluca - Mexico - [Mexique]

Nous y sommes à 09h00 mais, en fait, il n’ouvre qu’à 10h00. Nous tombons bien car le mercredi les musées sont gratuits. Le premier présente de très belles pièces de sites archéologiques voisins dont une très belle statue de “Ehecatl” Dieu du vent, le deuxième expose des mannequins et poupées présentant les innombrables tenues traditionnelles des différentes tribus indiennes du pays et le dernier n’est pas extraordinaire au niveau des pièces présentées mais le bâtiment est vraiment très original.

Toluca - Mexico - [Mexique]

Toluca - Mexico - [Mexique]

Nous reprenons la route pour visiter le petit site archéologique de Calixtlahuaca situé au Nord de la capitale de l’Etat de Mexico. A notre arrivée, un groupe en habits traditionnels effectue des danses, certainement à l’occasion de l’équinoxe. Site assez petit mais bien conservé.

Calixtlahuaca - Mexico - [Mexique]

Calixtlahuaca - Mexico - [Mexique]

Calixtlahuaca - Mexico - [Mexique]

Nous passons le reste de l’après-midi sur la route pour relier la ville de Malinalco où nous trouvons difficilement une place pour nous stationner. La ville a été construite au fond d’une vallée contre une falaise sur laquelle se trouve le site archéologique du Cerro de los Idolos (colline des idoles). Nous faisons un tour sur le Zocalo, le marché, l’église del Divino Salvador qui est fermée, en pleine restauration mais le Monastère San Salvador, qui est accolé, est ouvert. Construit en 1540, cet ex-couvent augustin possède un cloître magnifiquement décoré de fresques en grisaille, rehaussées de turquoise au plafond.

Malinalco - Mexico - [Mexique]

21 Mars

Ce matin, je pars seul pour la visite du site archéologique, en passant par la place principale, je tombe sur une cérémonie organisée à l’occasion du 213ème anniversaire de la naissance de Benito Juarez Garcia, ancien président, véritable héros au Mexique, d’origine indigène Zapotèque. Il résista à l’occupation française du Mexique, renversa le second Empire mexicain, rétablit la République et employa des mesures libérales pour moderniser le pays. De nombreuses personnes et de classes sont présentes. Entre les discours, des enfants chantent et dansent.

Malinalco - Mexico - [Mexique]

On accède au temple après une longue ascension, à flan de montagne, par une très beau sentier. Ce site religieux faisait également office d’observatoire astronomique. Le choix du lieu de son implantation est le fait que depuis son point de vue, le soleil se lève juste au dessus de la montagne lors des solstices. La maison de l’aigle “Cuauhcalli” a la particularité d’avoir été entièrement taillée dans le roc de la montagne.

Malinalco - Mexico - [Mexique]

Malinalco - Mexico - [Mexique]

Malinalco - Mexico - [Mexique]

On quitte ensuite Malinalco pour descendre vers le Parc National Grutas de Cacahuamilpa. On se gare sur le grand parking et on obtient la possibilité de passer la nuit ici. Je pars faire la visite de cette grotte qui est assez impressionnante. Le plafond se situe entre 20 et 70 mètres de haut, le plus souvent autour des 35 mètres.

Cacahuamilpa - Guerrero - [Mexique]

Même si la grotte est “morte”, les concrétions sont à sa taille, immenses. On parcourt le boyau sur 2 Km avec un guide, elle ferait en fait plus de 70 Km de long. A la fin du parcours, on sent nettement le manque d’oxygène, -25% selon le guide, qui, ajouté au niveau d’humidité, rend la respiration moins aisée. Au bout, il nous laisse toute latitude pour refaire le parcours en sens inverse, à notre rythme.

Cacahuamilpa - Guerrero - [Mexique]

Je me suis retrouvé avec un groupe de 4 mexicains avec qui j’ai beaucoup discuté, on a bien rigolé, ils sont vraiment adorables. Le soir, le gardien, un monsieur d’au moins 70 ans, est venu nous dire que c’est lui, cette nuit, qui surveillait le site, nous voilà de suite plus rassurés, nous lui avons donné la traditionnelle propina.

Cacahuamilpa - Guerrero - [Mexique]

22 Mars

Nous reprenons la route de montagne qui nous mène jusqu’à Taxco, officiellement Taxco de Alarcón. Nous trouvons un parking bien avant de rentrer en ville car, construite sur une montagne, y circuler est très difficile. Comme toujours, pourquoi avoir construit une ville dans un endroit si escarpé… Taxco est la capitale de l’argent, son sol est très riche. Nous sommes un peu émus car il y a 15 ans en 2004, nous étions ici même avec nos enfants, souvenir inoubliable.

Taxco - Guerrero - [Mexique]

Nous prenons un colectivo qui nous laisse au niveau du Zocalo, la Plaza Borda. Nous visitons le marché qui est un véritable labyrinthe dans un dédale de passages couverts, d’escaliers étroits où toutes les odeurs se mélangent puis le marché de l’argent où nous achetons quelques souvenirs. Afin d’avoir une vue d’ensemble sur la ville, nous montons, difficilement, jusqu’à l’église de Guadalupe qui est en travaux. Retour sur le Zocalo, la cathédrale Santa Prisca y San Sebastian est enfin ouverte. Très fine et haute, elle domine toute la ville, elle est aussi est en cours de restauration.

Taxco - Guerrero - [Mexique]

Taxco - Guerrero - [Mexique]

Taxco - Guerrero - [Mexique]

Taxco - Guerrero - [Mexique]

A midi, nous mangeons sur le marché, un menu à 50 pesos/Pers. Soupe de verdure et quesadillas au fromage et au chorizo. Une dame avec sa presse et sa planche nous prépare les tortillas au maïs sous nos yeux. Retour à Thor puis route jusqu’à Xochitepec dans un camping tenu par un vieux couple d’américain pas trop loin de Cuernavaca, notre destination de demain.

23 Mars

Ce matin, on fait les vides et le plein d’eau et nous quittons le camping direction le site archéologique et le musée de Xochicalco. Le musée se trouve à 300 mètres de l’entrée du site et il faut commencer par là pour acheter nos billets d’entrée. Il s’agit d’un très beau musée, moderne, avec une immense baie vitrée qui donne sur les ruines. Les pièces présentées sont bien mises en valeur. Le site est très grand et très bien conservé avec plusieurs temples dont celui du serpent à plumes qui possède de très beaux bas-reliefs, trois terrains de jeux de pelote, une acropole…

Xochicalco - Morelos - [Mexique]

Xochicalco - Morelos - [Mexique]

Xochicalco - Morelos - [Mexique]

Xochicalco - Morelos - [Mexique]

Nous rebroussons un peu chemin et faisons route vers Cuernavaca où nous trouvons un parking en centre-ville pour nous poser. Petite balade sur le jardin de Juarez et le Zocalo comme toujours très animé.

Cuernavaca - Morelos - [Mexique]

Nous n’avons pas de chance, le Palais de Cortès, qui a été transformé en musée, ainsi que la cathédrale sont fermés pour travaux. Dans le musée, seules deux pièces sont visitables.

Cuernavaca - Morelos - [Mexique]

On finit la journée par une bonne bière, en musique, sur la terrasse d’un bar, agréable après-midi. On quitte le centre-ville pour faire les courses dans un Superama, je demande à voir le gérant qui nous autorise à passer la nuit sur son parking.

24 Mars

Ce matin, direction la route des couvents qui nous amène dans un premier temps à Tepoztlan. C’est dimanche, les marchands ambulants sont tous de sortie, autant dire que circuler dans ces petites villes est très compliqué. Nous arrivons quand même à nous garer dans une petite rue. On attend un peu, le bus de la ville arrive à passer, on peut y aller. On commence par le musée Carlos Pellicer qui présente des objets de l’ère préhispanique. Juste derrière, se trouve le couvent de la Nativité. Depuis l’atrium, on arrive au cloître qui présente quelques belles fresques. L’église et le reste des bâtiments sont fermés pour cause de travaux, ça en a bien besoin, les deux clochers sont étayés, on peut y voir d’énormes fissures.

Tepoztlan - Morelos - [Mexique]

Tepoztlan - Morelos - [Mexique]

Tepoztlan - Morelos - [Mexique]

On arrive à sortir tant bien que mal de la ville pour nous diriger vers Yecapixtla, là aussi, on comprend très vite que l’on ne trouvera pas de place et on sort de la ville pour pouvoir se garer. Là encore, pas de chance, on peut bien rentrer dans l’atrium mais l’église est fermée pour cause de travaux, les messes se déroulent dehors sous chapiteau. On fait quand même le tour du cloître du couvent dont les fresques sont bien abîmées.

Yecapixtla - Morelos - [Mexique]

Du coup, on laisse tomber Ocultuco et Atlatlahuacan qui sont juste cités dans le guide pour nous concentrer sur ce qui doit être le plus beau à savoir le couvent de Tlayacapan. On se gare directement à l’entrée de la ville et nous y allons à pied, on passe devant de nombreux stands de vente de souvenirs et arrivons à l’entrée du couvent qui est entièrement échafaudé, fermé également pour de longs mois pour cause de restauration. Ce sont les plus beaux monastères qui entourent le volcan Popocatepetl qui ont été inscrits en 1994 au patrimoine mondial de l’Unesco. Peut-être ont-ils perçu de grosses sommes pour leur restauration…

Nous quittons la zone pour prendre la direction de Puebla, on se pose sur un grand terrain d’une station Pemex contre un petit billet de 20 pesos pour le gardien de nuit qui doit avoir, ici aussi, plus de 70 ans…

25 Mars

Ce matin, on part en direction de Puebla. On opte pour une route un peu plus longue mais sans péage et avec peu de virage. Cette route contourne par le Sud l’imposant volcan Popocatépetl (5450 mètres) qui veut dire la “montagne qui fume” et qui était en éruption il y a quelques jours et d’où s’échappe encore de son flan et de son cratère de la fumée. A côté de lui, se trouve un autre volcan, le Itzaccihuati (5280 mètres), endormi. Deux autres anciens volcans viennent entourer la vallée de Puebla, Malinche (4462) et Citlaltépetl ou Pico de Orizaba (5636).

Cholula - Puebla - [Mexique]

Notre premier arrêt se fait avant de rentrer dans la ville de Cholula, à l’église de San Francisco Acatepec recouverte de céramique aux couleurs éclatantes sans oublier son intérieur, couvert de dorures, avec un imposant retable churrigueresque.

Cholula - Puebla - [Mexique]

Cholula - Puebla - [Mexique]

Nous poursuivons en direction de Cholula où nous faisons une pose à l’église de Santa maria Tonantzintla. Si la façade est moins extravagante, l’ornement intérieur est encore plus exubérant. Malheureusement les photos y sont interdites car ils vendent des cartes postales à l’entrée.

Cholula - Puebla - [Mexique]

Cholula - Puebla - [Mexique]

Dernière visite de la journée, nous nous arrêtons au centre de Cholula. Nous visitons la magnifique église de la Viregen de los Remedios. Située à 65 mètres de haut, elle domine la ville et offre une très belle vue sur la ville et les volcans et a été construite sur une ancienne pyramide.

Cholula - Puebla - [Mexique]

Cholula - Puebla - [Mexique]

Cholula - Puebla - [Mexique]

De retour, nous passons à l’église et au Convento de San Gabriel Arcángel puis la Plaza del Trueque où nous nous arrêtons à la terrasse d’un café pour boire un coup. Une légende affirme que la ville abriterait plus de 365 églises, au moins 128 on été recensées, ce qui n’est déjà pas mal.

Cholula - Puebla - [Mexique]

En fin d’après-midi, on reprend Thor et à peine démarré, un policier municipal me fait signe, rien qu’à le voir, je le sens mal… Il arrive à ma hauteur et me dit que je suis en infraction car Thor, avec ses roues jumelées, n’aurait jamais du entrer en centre-ville. Je lui demande où est le panneau d’interdiction, il me fait signe vaguement qu’il est un peu plus loin. Je lui indique que je vais aller vérifier, il me demande alors de me garer, j’obtempère. On lui sort nos photocopies du permis de conduite international et de nos passeports, il est surpris de voir qu’ils soient valides jusqu’en 2025… Il tient dans sa main un genre de carnet et me répète qu’il va nous verbaliser, je le vois venir gros comme une maison. Au bout de quelques minutes, je lui dis bon, tu le rédiges ton PV ou pas, tout en sortant une feuille que j’ai récupéré sur internet du ministère des transports mexicains à remplir en cas d’infraction relevée par un fonctionnaire. Il regarde discrètement le document, ne sait plus trop que faire… moi j’attends… il regarde Thor et me parle, en plaisantant, de la série “Breaking Bad”, j’acquiesce en disant que la seule différence, c’est que je ne suis pas chimiste et ne fabrique pas de “crystal meth”, il rigole, me demande où nous allons, il m’indique la route pour Puebla et nous laisse partir. C’est la première fois que l’on tombe dans ce genre de situation depuis notre arrivée au Mexique…

Arrivés à Puebla, on se pose sur un parking d’un Soriana et allons faire quelques courses, on trouve un très beau rayon “Panaderia” avec de belles baguettes, des croissants et pains au chocolats qui font envie… on goûtera le pain ce soir et le reste au petit déjeuner.

26 et 27 Mars

Corinne a un gros rhume, on décide de ne pas bouger aujourd’hui et de se reposer. Le lendemain, Corinne se sent un peu mieux, on décide de bouger un peu. Nous quittons Puebla pour Huejotzingo où nous visitons le Museo Local de la Evangelización implanté dans l’ancien Couvent de San Miguel. Quatre belles chapelles (Capillas Posas) encadrent l’Atrium. Au fond, l’église et le couvent Franciscain sont peu engageants de l’extérieur. L’ensemble ressemble plus à une forteresse qu’à un ensemble religieux. L’église est fermée, en restauration… Je me rabats sur le couvent qui a été transformé en musée. La salle à manger, la cuisine et les cellules ont été meublées d’époque, le cloître est joli mais la plus belle pièce est sans équivoque la salle de profundis qui présente de superbes fresques en grisaille.

Huejotzingo - Puebla - [Mexique]

Huejotzingo - Puebla - [Mexique]

Huejotzingo - Puebla - [Mexique]

Route ensuite jusqu’aux sites archéologiques de Xochitécatl et de Cacaxtla qui n’étaient, à l’époque, qu’un seul site. Nous passons pour l’occasion dans le plus petit Etat du Mexique, Tlaxcala. On tombe sur un gars sympa à l’entrée qui ne nous fait payer que pour un seul site. Le premier, implanté en haut d’une colline concentre des édifices religieux dont l’Edificio de la Espiral, un temple rond construit en spirale.

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Plus loin, en contre-bas, se trouve le second site, entièrement protégé des intempéries par une structure métallique. Elle protège un ancien palais construit sur plusieurs niveaux qui abrite les plus jolies fresques préhispaniques du Mexique. Un musée situé à l’entrée présente de très belles reproductions de ces fresques.

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Xochitzeatl Cacaxtla - Tlaxcala - [Mexique]

Nous finissons nos visites par la capitale d’Etat, Tlaxcala. A peine dans le centre-ville, on se fait arrêter par un policier municipal, décidément… Il nous dit que Thor ne devrait pas se trouver en ville mais que comme nous sommes des touristes, on peut continuer… On trouve à se garer et nous partons à la découverte de la ville. En croyant entrer dans l’ancien couvent de San Francisco, on se retrouve en fait dans la Plaza de Toros Jorge el Ranchero Aguilar, une arène. On tombe sur deux personnes hyper sympas et on commence à discuter Tauromachie, du coup, on a droit à une visite de toute l’arène, les torils, le lieu de la pesée des taureaux (430 kilos minimum), le tirage au sort et on finit dans l’arène où il nous fait quelques passes de cape.

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

Visite ensuite du Museo Regional qui se trouve dans l’ancien couvent, rien d’extraordinaire, en dehors de plusieurs toiles qui retracent la vie de Saint Antoine de Padoue. Par contre, la Cathédrale de Nuestra Señora de La Asunción est très belle avec son plafond en bois et ses retables baroques hyper chargés.

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

Je monte ensuite jusqu’à la Basílica de Nuestra Señora de Ocotlán, toute blanche qui se trouve sur une colline. Elle aussi est en pleine restauration extérieure mais on peut quand même y entrer.

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

Tlaxcala - Tlaxcala - [Mexique]

28 Mars

Ce matin, vers 06 heures 50, Popocatépetl a toussoté et a lâché un gros panache de fumée, la vidéo des caméras de surveillance est impressionnante. On ne s’est rendu compte de rien.

On laisse Thor et nous prenons un taxi pour nous conduire dans le centre-ville de Puebla. Notre premier arrêt se fait à l’ancien couvent de Santa Monica qui a été transformé en musée religieux. Ce bel édifice aux façades recouvertes de terre cuite et de céramique présente de beaux objets et de belles peintures, certaines pièces du couvent ont été reconstituées.

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Nous poursuivons la visite de la ville par le marché et l’église de Santo Domingo et sa très belle chapelle “Del Rosario”.

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

A midi, on se fait une petite fantaisie, on mange dans un restaurant atypique : Tacos Arabes Bagdad. On se régale de tacos au Kebab, excellents, on a pas trop l’occasion de trouver de l’agneau ici. Dans l’après-midi, on poursuit la visite par la cathédrale, la mairie, quelques maisons un peu originales mais rien d’extraordinaire.

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

On finit par le centre culturel et sa très belle bibliothèque et deux musées, Casa del Dean qui présente deux pièces recouvertes de fresques et le musée Amparo, magnifique, très moderne, qui expose 3000 pièces d’une collection privée, pièces préhispaniques, art populaire, photographies de Rodrigo Moya, art contemporain et art Virreinal. Au dernier étage, une immense terrasse permet d’observer les toits de la ville qui sont dominés par les clochers et dômes de tous les édifices religieux de la ville. En fin de journée, on reprend un taxi pour rejoindre le bivouac.

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

Puebla - Puebla - [Mexique]

29 Mars

Ce matin, on quitte Puebla qui est plongée dans un épais “brouillard” en raison de l’éruption de Popocatépetl. On s’arrête à Cholula pour faire le plein d’eau potable et on passe le reste de la matinée dans une laverie. On prend ensuite la route ou plutôt l’autoroute pour Mexico pour nous rendre dans un magasin qui, soit-disant, a des pièces pour RV. Traverser cette mégalopole de plus de 20 millions d’habitants n’est pas facile. On arrive au magasin, on tombe sur un type pas vraiment sympathique qui n’a pas l’air de vouloir travailler. Pour faire court, c’est uniquement sur commande. Bon, on retraverse Mexico vers le Nord-Est cette fois-ci, ça ne roule pas mieux et juste avant de quitter la ville, on tombe sur 4 policiers municipaux qui sont trop contents de nous voir. On se connait ?? non en fait.

Il me demande mes papiers, pas les photocopies les vrais… Puis me demande mon permis touristique que j’aurai du prendre sur Internet pour visiter Mexico, tu parles d’une visite… Bref, c’est la fin du monde, verbalisation, confiscation de ma plaque d’immatriculation arrière, un policier a sorti sa pince, il est prêt à la démonter… mais bon, on peut s’arranger… Ben non, pas de soucis, où puis-je récupérer ma plaque? Bon, vous pouvez y aller…

On poursuit notre route, Corinne est déconfite… On s’arrête au couvent d’Alcoman que l’on visite puis route vers Teotihuacan où nous faisons le plein de propane puis nous nous rendons dans le camping où nous allons laisser Thor le temps de notre visite de la Ciudad Mexico. Le Camping n’est pas très grand mais offre tous les branchements et du Wifi. Nous faisons connaissance de nos voisins, une famille de Brésiliens qui ont acheté leur RV en Floride comme nous et qui sont sur les routes depuis 4 mois. Très sympathiques.

Acolman - Mexico - [Mexique]

Acolman - Mexico - [Mexique]

30 et 31 Mars

Journée tranquille au camping où l’on s’occupe de la logistique. Le lendemain, on se rend sur le site archéologique de Teotihuacan en taxi, le temps est très nuageux. Le dimanche, les sites sont généralement gratuits pour les mexicains, mais pas pour les gringos, il y a énormément de monde. On visite tout le site et nous nous faisons les mollets sur les pyramides du Soleil et de la Lune. Les vendeurs ambulants proposent toujours les mêmes objets dont un masque en pierre que nous avions acheté il y a 15 ans.

Teotihuacan - Mexico - [Mexique]

Teotihuacan - Mexico - [Mexique]

Teotihuacan - Mexico - [Mexique]

On mange au centre du village dans un très bon restaurant puis on rentre au camping. En fin d’après-midi, je passe un bon moment à parler avec Rogrigue notre voisin Brésilien, famille super sympa puis avec une famille de Français de Bretagne qui sont arrivés dans la journée.

01 au 05 Avril

Ce matin, nous préparons Thor à un petit storage de quelques jours. On commande un Uber qui arrive rapidement et nous conduit jusqu’à l’hôtel Ibis que nous avons réservé, en plein centre de Mexico, à une quarantaine de kilomètres. Nous prenons en compte notre chambre et partons dans le centre historique où nous faisons un grand tour. En fin d’après-midi, retour à l’hôtel pour se reposer. A 19h00, nous retrouvons Christophe et Jean-Pierre et nous allons diner dans un restaurant Italo-Argentin. On finit la soirée par une petite ballade sur le Zocalo avant de regagner l’hôtel.

Mexico - Mexico - [Mexique]

Je passe une très mauvaise nuit et journée avec une bonne turista…

Ce matin, ça va un peu mieux, on descend déjeuner puis on dit au revoir à Christophe et Jean-Pierre qui rentrent pour deux mois en France. On passe à la pharmacie puis on decide de partir en ville où l’on visite :

  • Le Musée Mural Diego Rivera
  • Le Palacio Bellas Artes (qui propose une expo photos sur le Paris des années 30)
  • Le Palais National
  • La Cathédrale et sa sacristie
  • Le Musée Templo Mayor de México-Tenochtitlan.

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

A midi, on mange léger, deux tacos et le soir, on mange dans un resto argentin “Gotan” où la viande est excellente.

Le lendemain, on reprend un Uber pour aller visiter le Musée d’Anthropologie qui est vraiment très beau. On y passe la matinée et on mange sur place. Le restaurant du musée est vraiment très bien, les mets très raffinés.

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Nous partons ensuite visiter le Musée Soumaya. Très beau bâtiment, très moderne, dont la visite gratuite permet d’admirer la collection privé du magna des télécommunications du Mexique, Carlos Slim. Il y a une très belle collection d’art asiatique, notamment de l’ivoire sculpté et énormément d’oeuvres européennes, peintures et sculptures, dont une bonne proportion d’artistes français. Rodin y est très représenté.

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Mexico - Mexico - [Mexique]

Le soir, nous testons un resto mexicain, très bons quesadillas et très bonne ambiance.

Ce matin, on laisse nos affaires à la bagagerie de l’hôtel pour aller visiter le musée d’art populaire qui présente de très belles pièces puis nous flânons dans la rue dédiée aux instruments de musique. Nous mangeons sur place et je finis par m’acheter une guitare. Dans ce quartier, les rues sont dédiées à une thématique ou profession, nous avons ainsi traversé la rue des magasins de plomberie, une autre consacrée à l’électricité. C’est pratique pour faire ses achats et surtout comparer les prix. De retour à l’hôtel, nous récupérons nos bagages puis direction le camping par Uber.

Ciudad Mexico - Mexico - [Mexique]

Ciudad Mexico - Mexico - [Mexique]

06 Avril

Ce matin, nous faisons la connaissance de nos voisins, des Allemands de Fribour qui ont remplacé les Brésiliens. Nous discutons un long moment, il parle assez bien le français. Sur les routes depuis plus de 5 ans, ils rentrent cet été comme nous en Europe pour passer l’été.

Nous faisons les courses pour remplir le frigo puis nous quittons Teotihuacan en direction l’Etat de Verracuz et plus précisément le site Archéologique de El Tajin. Nous prenons l’autopista qui nous amène au travers d’un décor très montagneux et vert en direction du golfe du Mexique. Nous décidons de finir les derniers 50 Km par la route en passant par la ville de Poza Rica. En pleine ville, un taxi freine brusquement devant moi pour décharger un client m’obligeant à freiner sec. On ressent, une fraction de seconde plus tard, une petite secousse dans Thor, je me suis dit : Tiens! en voilà un qui a été un peu juste, mais sans plus. Un conducteur se porte à mon niveau et me fait comprendre d’aller voir derrière. Effectivement, un taxi m’a percuté abimant sa calandre et son phare gauche tandis qu’un autre taxi lui ai également rentré dedans.

Thor n’a absolument rien, j’indique au premier chauffeur que pour moi tout est OK et que je vais partir et il me dit qu’il a appelé la Police, ils arrivent. Donc, on va attendre. 10 mn plus tard un policier arrive seul, il prend la situation en main fait des photos, prend toutes mes coordonnées sur son carnet, me demande comment cela s’est produit. Il nous réunit avec les autres conducteurs, refait le film, dit que je n’y suis pour rien, me serre la main et me “libère”, on peut reprendre la route.

Toujours en ville, je vois des gyrophares dans mon rétroviseur et le conducteur qui me fait signe de me garer, contrôle des passeports et permis international, nos copies, il examine longuement, nous demande où nous allons et nous laisse partir. On décide de quitter au plus vite cette ville. On arrive finalement sur le parking du site archéologique où nous allons passer la nuit. Rapidement, un gardien vient me demander 70 puis au final 50 pesos pour la nuit. On est descendu de plus de 2000 mètres et on le sent, il fait très chaud et très lourd.

07 et 08 Avril

Ce matin, le temps est couvert, on attend jusqu’à 11h00 avant d’entamer la visite du site de El Tajin, très belle surprise, les constructions très rapprochées, en pleine forêt, parfois recouvertes d’herbes… vertes. Le temps couvert, un peu brumeux, ajoute une ambiance toute particulière. La pyramide à caisson ou niches est vraiment très originale. Si ces sites archéologiques peuvent paraître aujourd’hui un peu tristes, ternes, ils étaient à l’époque en partie recouverts de stuc et arboraient des couleurs très vives.

El Tajin - Veracruz - [Mexique]

El Tajin - Veracruz - [Mexique]

El Tajin - Veracruz - [Mexique]

El Tajin - Veracruz - [Mexique]

On mange sur le site puis nous prenons la route en direction de Casitas au bord golfe du Mexique où nous nous posons dans un camping avec plage privée et piscines et tous les branchements. Nous sommes dimanche et il y a beaucoup de monde.

Casitas - Veracruz - [Mexique]

Le lendemain, nous sommes seuls, tout le camping et les piscines sont pour nous, on profite du soleil, journée farniente.

Casitas - Veracruz - [Mexique]

09 Avril

Gros orage cette nuit, ça a l’avantage de nettoyer un peu Thor. On passe la matinée tranquille au camping et partons après manger, nous reprenons la route direction la montagne où il fera plus frais.

Casitas - Veracruz - [Mexique]

On s’arrête prendre de l’essence à Casitas et un monsieur nous accoste. Il parle très bien français, son épouse étant de chez nous. Il nous explique être du village de San Rafael, qui a été fondé au début du XIXéme siècle par des Français originaires de la région de Dijon. Ces futurs fondateurs et premiers habitants de Veracruz ont embarqués au port du Havre le 24 avril 1833 espérant trouver une vie meilleure. San Rafael est toujours jumelé avec Champlitte, petit village de la Bourgogne-Franche-Comté où il s’est rendu à plusieurs reprises. Son village abrite d’ailleurs un petit musée témoin de ce jumelage. Ce monsieur très sympatique posséde plusieurs épiceries dont l’enseigne est “OUI” et le logo, un coq. On passe bien dans le village mais on a loupé le musée. La route n’est pas extraordinaire, j’abime même une petite trappe sur un topé. On arrive à Cantona juste avant sa fermeture. On demande au guichet l’autorisation de passer la nuit sur leur parking.

Cantona - Puebla - [Mexique]

10 Avril

Nuit très fraiche, les jours se suivent et ne se ressemblent pas, on est bien à 2500 mètres, on a du ressortir une deuxième couverture et la couette pour arriver à s’endormir. Ce matin, il fait très beau et nous sommes à 09h00 à l’entrée du site, seuls… et nous le resterons.

Cantona - Puebla - [Mexique]

Cantona - Puebla - [Mexique]

Nous faisons un grand tour de ce site absolument incroyable. (voir l’article complet ici) On ne comprend pas pourquoi aucun guide n’en parle. Nous sommes de retour à Thor à 12h30, on mange et nous prenons la route vers Xalapa, la capitale de l’Etat de Veracruz. Nous nous arrêtons au musée d’antropologie qui est vraiment très beau et présente de très belles pièces, notamment les “cabeza colosal de los olmecas”.

Xalapa - Veracruz - [Mexique]

Xalapa - Veracruz - [Mexique]

Xalapa - Veracruz - [Mexique]

Xalapa - Veracruz - [Mexique]

Nous essayons de regagner notre bivouac mais le GPS nous fait passer dans des rues improbables. Corinne est encore de corvée pour assurer la circulation et me faire manoeuvrer. Les mexicains sont assez cools, pas un seul coup de klaxon, ni une insulte mais des sourires et des saluts. Un jeune en moto voit que je suis en galère, il me demande où je souhaite aller et il nous ouvre la route jusqu’au Walmart. Il s’arrête peu avant d’arriver, refuse notre propina, nous sort quelques mots en français et nous souhaite bonne route. Franchement, depuis que nous sommes ici, nous n’avons rencontré que des gens adorables. Une fois garés, nous faisons nos courses et passons la soirée dans Thor. Très belle journée.

11 Avril

Nous quittons notre parking direction Veracruz. Il y a des noms comme ça qui font rêver, on ne sait pas vraiment pourquoi mais dans l’inconscient, pour nous, c’est synonyme d’une belle ville du golfe du Mexique, bref des vacances. Les guides n’en parlent pas plus que ça, mais on va aller voir par nous même. Nous avons pas mal de route à faire aujourd’hui et nous décidons de prendre l’autopista. Nous arrivons dans le centre historique et trouvons facilement à nous garer. C’est parti pour un petit tour de ville, son zocalo, sa mairie, le port puis le malecon où nous pouvons voir le bateau école de la Marine Nationale du Mexique, un fameux trois mats baptisé “Cuauhtémoc”. Au portal Miranda, à la “fototeca”, on a pu voir des photos de nuit d’une artiste locale avec de nombreuses prises de vue réalisées dans Paris. A midi, on mange dans un très bon restaurant près de la cathédrale où je prends un filet de poisson à la veracruzienne, excellent. Pour tout dire, nous sommes quand même un peu déçus par cette ville portuaire.

Veracruz - Veracruz - [Mexique]

Veracruz - Veracruz - [Mexique]

Veracruz - Veracruz - [Mexique]

Nous reprenons la route en milieu d’après-midi et quittons cette partie du Mexique pour nous rendre dans l’Oaxaca, toujours par l’autopista. Nous sortons au niveau de Ciudad Mendoza où on tombe encore sur un policier municipal qui veut nous verbaliser. Il est rejoint par un autre policier qui parle un peu anglais, car dans ces cas-là, mon espagnol est inexistant. Pour faire court, je refuse l’arrangement et demande à être verbalisé, on baisse le prix, je refuse toujours et attend mon amende et cela finit par “Sorry” puis bonne route… On repart et je m’arrête un peu plus loin pour refaire un point avec le GPS. Une personne se porte à mon niveau et me demande où nous allons. Il m’indique que la route que je souhaite emprunter, pourtant la plus courte, n’est pas très sure et nous incite à reprendre l’autopista, quitte à faire un grand détour. Nous suivons ces conseil, il faut toujours écouter les locaux… Nous nous arrêtons finalement pour la nuit à Téhuacan, sur le parking d’un Walmart.

12 Avril

Ce matin, on s’arrête au garage Ford dès l’ouverture pour la révision de Thor. Ils ont une place de disponible, c’est parfait. 4 heures plus tard, on le récupère avec de nouvelles huiles, filtres, graissages divers et diagnostics… tout va bien, on peut reprendre la route direction Oaxaca.

Un résumé de cette dernière partie de notre voyage en vidéo :




Image

Cantona - Le site oublié

Le site archéologique de Cantona se trouve dans l'état de Puebla, c'est le site oublié des guides touristiques. Sur les trois guides que nous avons consulté…

10 Apr 19