Shipping - Panama - Colombie


Colombie - Bolivar - Carthagène des Indes
Thierry 6 April 2020 Lecture ~ 13 min.
Le tracé représente notre parcours - 2015/2016 - 2017 - 2018 - 2018/2019 - 2019/2020

Shipping - Panama - Colombie

Cet article n’intéressera que les personnes qui souhaitent connaître les démarches administratives à entreprendre pour faire passer son camping-car par voie maritime du Panama à la Colombie.

Il n’existe aucune route qui permet de passer du Panama à la Colombie par le bouchon du Darién, c’est l’unique chaînon manquant de la route panaméricaine. Le véhicule doit donc prendre le bateau et seulement quelques compagnies maritimes se partagent le gâteau et ils en profitent largement, cela frise l’escroquerie, mais c’est le seul moyen pour passer en Amérique du Sud. Plus aucun ferry n’assure cette liaison, depuis longtemps. Selon le type de votre véhicule, plusieurs options s’offrent à vous, par conteneur que vous pouvez partager, comme son prix, par RORO ou par Flat Rack. Nous avons opté pour ce dernier système, Thor ne rentrant pas dans un conteneur et le Flat Rack étant plus rapide. Le prix entre RORO et Flat Rack est sensiblement le même.

Choix de la compagnie Maritime

Vous avez le choix entre, vous débrouiller vous-même et démarcher les différentes compagnies maritimes (Seaboard, IVSSUK, Hoegh, Cgm Cga…) ou bien passer par un intermédiaire (Customs broker) qui s’occupera de toute la partie maritime. Nous avons opté pour ce dernier choix. Nous en avons contacté deux :

  • Boris G. Jaramillo de ever Logisticc Inc - mail : sales3@everlogistics.net ou boris_jaramillo@hotmail.com
  • Tea Kalmbach - mail : teakalmbach@hotmail.com ou WhatsApp +54 92267520418

Comme Tea a été la seule à nous répondre, nous avons fait affaire avec elle et avec la compagnie maritime “SeaBoard Marine”. Au final, nous ne regrettons pas du tout car elle a été d’une aide précieuse et a continué à nous accompagner bien après que son travail soit finalisé. Son tarif : 175 US$.

Que vous preniez un intermédiaire ou que vous traitez directement avec la compagnie maritime de votre choix, la procédure décrite ci-dessous est identique.

Paiement de la compagnie Maritime

Deux options :

  • En numéraire (Dollars US) dans une banque de Panama City sur le compte de la compagnie maritime, aucun frais supplémentaire (le plus simple et avec du recul, c’est l’option à privilégier) ;

  • Par virement depuis votre banque. Il faut compter environ 50 US$ de frais et prévoir une bonne dizaine de jours avant la date du départ du bateau. Le Panama étant particulièrement “surveillé” au niveau des flux bancaires, la procédure est assez complexe puisque le virement passe par les USA (procédure ABA) puis une banque du Panama avant d’arriver au client. Si, à l’arrivée du bateau à Carthagène, la compagnie n’a pas reçu le virement, non seulement vous ne pouvez pas récupérer le véhicule mais vous devez payer des frais de gardiennage au port. C’est du vécu.

Contrôle à la D.I.J de Panama City

Comme dans de nombreux pays, il vous est interdit de quitter le pays sans votre véhicule. Il faut donc une autorisation spéciale pour pouvoir quitter le Panama par avion, tandis que le véhicule vogue vers la Colombie.

Pas de rendez-vous, vous devez vous présenter à la D.I.J (Direccion de Investigation Judicial) maximum 8 jours avant la dépose du véhicule au port, le document qu’ils vous remettent étant valable 8 jours. L’inspection du véhicule se fait le matin, il faut y être avant 06h00 et ils ne prennent que 25 véhicules par jour. Le code vestimentaire est ni short ni tongs. Attention, le quartier est un peu sensible. Personnellement, nous y sommes arrivés à 05h10 et nous étions les cinquièmes. Nous avions trouvé un bivouac sympa à 10 minutes, très calme, derrière le Radison hôtel (8.941496, -79.556500).

  • Adresse : Dirección Nacional de Investigación Judicial, División de Vehículos de Hurtados, Avenida Luis Felipe Clement, Panama City
  • Coordonnées : (8.966342, -79.544683)

Phase 1

Dès que l’on arrive sur zone, le parking et les bureaux se trouvent sur votre droite, Repère 1 mais on ne peut pas y rentrer avec un gros camping-car. Se garer sur la gauche sous le pont Repère 2.

  • Une fois stationné, entrez sur le parking et dirigez-vous directement à la porte grise en haut de quelques marches. A l’intérieur, se trouve un agent qui va remplir un cahier avec vos principales informations puis il va vous donner un papier avec votre N° de passage ;
  • De retour au véhicule, ouvrez le capot afin que le moteur refroidisse ;
  • Préparer votre dossier qui doit se composer des photocopies suivantes :
  • Carte grise ;
  • Titre d’importation temporaire ;
  • Passeport, page avec la photo ;
  • Assurance du véhicule (qu’ils n’ont pas prise).
  • Vers 8 heures, il commence son inspection qui consiste à vérifier le N° de série et le cas échéant celui du moteur avec la carte grise et le titre d’importation temporaire. On attend son tour devant son véhicule. L’opération prend quelques minutes et il vous donne rendez-vous à 14h00 dans un autre commissariat qui se trouve de l’autre côté de la double voie Repère 4.

Phase 2

  • Adresse : Dirección Nacional de Investigación Judicial, Calle Arnoldo Walter &, Calle DIJ, Panama City
  • Coordonnées : (8.965633, -79.545035)

Il n’y a pas beaucoup de place pour se garer devant le bâtiment, le plus simple est de se garer à nouveau sous le pont Repère 2 comme pour le matin et y aller à pied. Pour traverser la double voie, vous avez une passerelle sur votre droite Repère 3.

  • Ne pas faire la queue et allez directement voir l’agent qui se trouve dans une petite guérite sur votre droite qui vous donnera un badge visiteur. Entrez ensuite dans le bâtiment et expliquez à l’accueil la raison de votre venue. Une personne va venir vous faire remplir un document que vous lui rendez avec un autre dossier composé des photocopies suivantes :
  • Carte grise ;
  • Titre d’importation temporaire ;
  • Passeport, page avec la photo ;
  • Assurance du véhicule (qu’ils n’ont pas prise) ;
  • La personne revient après un certain temps avec le fameux document, bien vérifier que toutes les informations sont correctes et le faire refaire s’il y a une erreur.

Avant votre départ de Panama City, faire 4 photocopies du document remis par la DIJ pour la suite de la procédure.

Résumé :

  • Maximum 8 jours avant la date de dépose du véhicule au port ;
  • Y être de bonne heure pour être sur d’avoir une place et ne pas devoir y retourner le lendemain ;
  • Photocopie : carte grise X2, titre d’importation temporaire X2, passeport (page avec votre photo) X2 ;
  • Faire 4 photocopies du document remis par la DIJ. Plus pratique à Panama qu’à Colón ;
  • La procédure est gratuite.

Dépose au port de Manzanillo à Colón

Nous avons suivi les directives (Pour un transport en Flat Rack) de notre intermédiaire à savoir :

  • Réservoir d’essence plein à 25 % ;
  • Pas besoin de laver le véhicule (extérieur et dessous). Nous l’avons quand même lavé pour qu’il soit propre ;
  • Aucune contrainte sur le gaz si ce n’est de fermer le réservoir, du coup nous avons fait le plein de gaz ;
  • Aucune contrainte concernant la nourriture. Toutefois nous avons vidé et éteint le frigo et le congélateur ;
  • Pas besoin de cloison entre le poste de conduite et la “maison”, la traversée en Flat Rack se fait le week-end, pas d’escale, aucun vol signalé en 7 ans.

La veille, nous sommes allés visiter les écluses de Agua Clara et nous avons bivouaqué à 10 minutes du port sur le parking d’un commissariat (9.3279829, -79.8931830).

L’entrée du port se fait aux coordonnées (9.363703, -79.878723) Repère 1.

Seaboard Marine

Les bureaux de Seaboard ouvrent à 08h00, et se trouvent tout au bout du port aux coordonnées (9.366114, -79.881131) Repère 3, un parking se trouve juste après le bâtiment sur votre gauche Repère 2. Au comptoir, on va vous remettre votre “Bill of landing” (facture) en 4 exemplaires. Il s’agit de la preuve que votre véhicule est bien pris en compte par une compagnie maritime. Là aussi, bien vérifier les informations.

Douanes

Se rendre aux bureaux des douanes qui se trouvent un peu loin aux coordonnées (9.346632, -79.879197). Pour se faire, prendre un taxi ou y aller avec votre véhicule et vous garer aux coordonnées (9.345995, -79.878279). Vous devez remettre à l’agent des douanes 3 dossiers composés des photocopies suivantes :

  • Carte grise ;
  • Titre d’importation temporaire ;
  • Passeport, page avec la photo ;
  • Document de la DIJ ;
  • Bill of Landing.

L’agent imprime un titre d’importation temporaire, comme lors de votre entrée au Panama, mais avec le paragraphe 5 renseigné, c’est-à-dire la permission de sortie du véhicule. Il vous rend 2 dossiers complets avec ce document en plus. Lui donner ensuite votre passeport afin qu’il y appose deux tampons vous autorisant à quitter le territoire sans votre véhicule.

Garita RORO

Retour vers le port pour s’occuper de l’entrée officielle du véhicule dans le terminal du port. Se rendre à l’entrée piéton “Garita RORO” qui se trouve aux coordonnées (9.367637, -79.878948) Repère 4. Il est indiqué RORO mais, en fait, quelque soit votre mode de transport, tout se passe là. Si vous êtes en véhicule, vous pouvez vous garer en face. A l’entrée, contrôle d’identité et délivrance d’un badge. Il faut commencer par payer la taxe du port, 79$ + 1$ pour les photocopies. Elle tamponne le Bill of Landing et y agrafe la facture. Ensuite allez au guichet qui suit, remise d’un dossier complet avec la preuve du paiement et après vérification remise d’un document qui permet de rentrer le véhicule au terminal du port. On peut ressortir.

Dépose du véhicule

On reprend le véhicule et on peut enfin procéder à la dépose du véhicule au port. Comme la route est à sens unique, il faut refaire un tour complet. L’entrée se fait aux coordonnées (9.368157, -79.879294) Repère 5, il faut passer sous un hangar de fumigation. On passe ensuite un poste de contrôle puis on se dirige sur le parking qui se trouve sur la gauche. Un agent des douanes vous fait garer sous un petit hangar Repère 6. On sort nos bagages, on ouvre tous les coffres et le chien stup passe un peu partout. Après un dernier contrôle visuel, un agent du port prend des photos du véhicule, vérifie le numéro de châssis avec les documents et prend en compte le véhicule. On n’assiste pas à la mise en place sur le Flat Rack. Après un dernier tampon comme quoi le véhicule est accepté et pris en compte, on ressort à pied avec les bagages par la “Garita RORO”.

Résumé :

  • L’intermédiaire ou directement la compagnie que vous avez choisi vous donnera la fourchette de temps où vous pouvez déposer votre véhicule ;
  • Photocopie : carte grise X4, titre d’importation temporaire X4, passeport (page avec votre photo) X4, document de la DIJ X4 ;
  • La somme de 80 US$ en numéraire ;
  • La procédure complète prend entre 3 et 4 heures.

Retour sur Panama City

A la sortie, se trouvent de nombreux taxis. Nous en avons pris un pour nous conduire au terminal des bus de Colón et avons pris un bus express pour Panama City. Le trajet prend environ 1h30 et coûte 3,5 US$ par personne.

Récupération au port de Carthagène des Indes (Colombie)

  • Repère 1 - Bureaux de Seaboard, récupération du Bill of Landing, l’autorisation de vidage et les clés du véhicule (10.395079, -75.523328), Dg. 20 #48-2 a 48-196, Cartagena, Bolívar ;

  • Repère 2 - CitiBank pour le virement des 50US$ (10.409027, -75.532147), #27- a, Cl. 28 #2790, Cartagena, Bolívar ;

  • Repère 3 - Locaux de la DIAN - Douanes (10.409387, -75.532647), 76, Cra. 25 #25, Provincia de Cartagena, Bolívar ;

  • Repère 4 - Seguros SURA Colombia, un des assureurs possibles (10.415351, -75.542215), Av. California Carrera 17 No. 24 - 178, Cartagena, Bolívar ;

  • Repère 5 - Entrée du port (10.395086, -75.523332), Cl. 28 #24-39, Cartagena, Provincia de Cartagena, Bolívar.

Nous avons eu d’énormes problèmes avec notre banque française le Crédit Agricole Alpes Provence (CA Direct). Nous n’avons obtenu aucune aide pour renseigner l’ordre de virement et les informations de j’avais mises n’étaient apparemment pas dans le bon ordre. Ils ont mis 10 jours avant de s’en rendre compte et il leur a fallu 3 autres tentatives pour réussir enfin le virement, des champions du monde. Cela a pris 28 jours au total… Responsables mais pas coupables…

Du coup quand la compagnie maritime a débloqué notre véhicule, nous étions en plein confinement dans un hôtel en raison du Covid-19 et nous avons du faire appel à Ana (cortesrodriguez.asesores@gmail.com) une Customs Broker, le clone de Tea mais pour les traversées Cartagena/Colon pour nous sortir le véhicule du port, ce qui n’a pas été simple et non sans risque. Elle a été très efficace.

Malgré le fait que notre camping-car soit resté 16 jours tout seul en zone portuaire, nous n’avons eu à déplorer aucune dégradation ni aucun vol. Par contre, cela nous a couté un bras en frais de gardiennage…

Du coup, je ne peux pas vous décrire exactement la procédure de récupération mais voilà en gros les principales étapes.

Il manque néanmoins quelques détails :

  • Paiement d’une somme de 50 US$ pour des frais d’entrée au port (Citibank - Repère 2) ;
  • pour la DIAN, en plus des photocopies habituelles (carte grise, permis, passeport, bill of landing), il faut fournir une photocopie de la page du passeport avec le tampon d’entrée en Colombie, le document de la DIJ du Panama autorisant le véhicule à quitter le pays.
  • Pour pénétrer dans l’enceinte du port vous devez prouver que vous êtes couvert par une assurance vie internationale, ils veulent une attestation à votre nom mentionnant le détail de la couverture. A défaut, vous devez en souscrire une auprès du port prix = 30 US$ ;
  • Assurer votre véhicule (SOAT) obligatoire ;
  • Compter au moins deux jours pour réaliser l’ensemble des démarches administratives.




Image

Panama

Cet article couvre la période du 23 février au 07 mars 2020, au cours de laquelle nous avons visité le Panama et avons passé le bouchon du Darién pour...

7 Mar 20