Bilan road trip 2019


USA - Mexique
Thierry 18 May 2019 Lecture ~ 6 min.
Le tracé représente notre parcours - 2015/2016 - 2017 - 2018 - 2018/2019 - 2019/2020

Bilan road trip 2019

C’est le temps du bilan pour ce road trip 2018/2019. Ce troisième séjour de presque six mois en Amérique du Nord nous a, de nouveau, comblé.

Nous devions rester juste une dizaine de jours en Californie, finalement nous y sommes restés un mois. Nous avions commandé des pièces pour Thor, à distance, et nous avons dû attendre car tout n’était pas conforme à nos attentes. Pas toujours facile de faire des affaires avec les amerloques. Cela nous a permis de refaire un tour du côté de Los Angeles et de bien profiter de San Diego, ville très agréable. Nous avons quitté les Etats-Unis, avec un pincement au cœur, pour entrer en Amérique Latine, au Mexique.

Après un mois passé dans un décor fabuleux en Basse-Californie entre désert, océan Pacifique et mer de Cortès, nous avons pris le ferry pour gagner le continent et son haut plateau.

Véritable voyage dans l’histoire avec la visite de ces cités coloniales héritées des conquistadors espagnols. Leurs recherches frénétiques de trésors les ont conduit de Veracruz à Santa Fe au Nouveau Mexique (USA) à la recherche d’or, d’argent et de pierres précieuses, El Camino Real… L’évangélisation fait également partie de l’aventure du nouveau monde qui deviendra la nouvelle Espagne. L’église catholique procède à sa conquête, spirituelle pour le coup, et laisse un patrimoine religieux impressionnant. Au travers des Jésuites puis des Dominicains et Franciscains, ce sont près de 300 monastères, missions et autant d’églises aux styles baroque, renaissance, churrigueresque, plateresque, néo-classique qui ont été bâtis… Les retables de style baroque sont vraiment impressionnants, imposants, riches en détails, chargés, très chargés, parfois même inquiétants voire macabres… Il en résulte que les mexicains sont très croyants, les églises sont pleines avec souvent une dizaine de messes par jour. Impossible, pour la plupart, de passer devant un édifice religieux, même en voiture, sans se signer.

Le Mexique, c’est avant tout l’histoire de grandes civilisations aujourd’hui disparues. Toutefois, de nombreuses “tribus” amérindiennes sont encore présentes et tentent de faire survivre leurs coutumes. Elles représentent près de 30% de la population mexicaine réparties en plus de 50 tribus qui parlent des dialectes différents. Vivant en communauté très hiérarchisée, le “chaman” et le repère essentiel de la vie sociale. Ils vivent principalement de agriculture traditionnelle et de l’artisanat et sont quelque peu oubliés par le pouvoir fédéral créant ainsi des tensions comme au Chiapas. Les Aztèques et les Mayas ont laissé un patrimoine important, très bien restauré, et mis en valeur. Certains sites, un peu à l’écart des circuits touristiques habituels, sont souvent peu fréquentés et très beaux comme Xochicalco, Xochitécatl, Cacaxtla, Cantona, Ek Balam et bien d’autres.

Nous avons trouvé les mexicains très sympathiques et accueillants, si d’un premier abord, ils semblent parfois fermés voire sur la défensive, un simple sourire ou un “Holà !!” suffit à leur faire afficher un large sourire et à engager la conversation. Il existe un très gros contraste entre le niveau de vie des habitants des zones rurales voire désertiques, très pauvres et les grandes agglomérations. S’ils travaillent très durement la semaine, les week-ends sont très festifs, la musiques, à fond, est omniprésente. On peut manger de partout au Mexique, la street food est reine, on a l’impression qu’ils mangent toute la journée. La nourriture n’est pas très épicée de base mais de nombreux condiments sont disponibles sur la table, certains très très pimentés, mieux vaut se renseigner avant de goûter…

Nous avons adoré :

  • Les côtes sauvages de la péninsule de la Basse-Californie, surtout du Sud et nos rencontres avec les baleines ;
  • L’histoire, la culture et la gastronomie mexicaine, très riches ;
  • La gentillesse des autochtones ;
  • Les paysages du Chiapas ;
  • Nos rencontres et moments partagés avec d’autres voyageurs ;
  • Le climat en général, chaud la journée et frais la nuit ;
  • Le pouvoir d’achat.

Nous avons moins aimé :

  • Les routes, on le savait, une véritable indigestion de “topes” ;
  • Les tentatives d’extorsion de fond de trois policiers lors de contrôles routiers ;
  • L’insalubrité de certains lieux. On comprend la problématique de la gestion des déchets, notamment des plastiques ;
  • Si les mexicains conduisent bien en général, les taxis, les chauffeurs de bus de ville et colectivos sont de grands malades.
  • Le prix des sites archéologiques dans le Yucatan, augmenté par une taxe régionale de près de 400 pesos. Cela reste néanmoins très abordable.

Quelques chiffres :

  • Nombre de jours : 168 jours ;
  • Nombre de pays et états traversés : USA (1 état) - Mexique (23 états) ;
  • Monnaie : Dollars US et Pesos mexicain ;
  • Banque : Carte N26 Black, aucun problème rencontré ;
  • Prix moyen de l’essence : En Californie 3,04$ le gallon (entre 2,80$ et 3,29$) soit 0,82$ ou 0,72€ le litre, au Mexique 19,84 $Mex le litre (entre 17,96 et 25$Mex) soit 0,93€ le litre, données basées à partir de nos 44 “pleins” soit 3829,44 litres d’essence consommés. Notre consommation générale est de 25 litres au 100 Km ;
  • Gaz : Disponible un peu partout. Nous avons fait 5 remplissages au total pour un prix au litre avoisinant les 0,70€ ;
  • Eau : Rapidement nous avons du remplir notre réservoir avec de l’eau non potable. Nous avons donc acheté un “Garafon” pour nous approvisionner en eau potable auprès des magasins ou les faire remplir dans des stations de purification “Agua Purificada”. Les 20 litres coûtent moins d’un euro ;
  • Électricité : Dans certains campings uniquement. Mieux vaut être autonome, nous ne regrettons pas d’avoir fait modifier notre système électrique à Denver ;
  • Stationnements : En règle générale, nous n’avons pas eu de soucis, nous avons suivi très souvent les indications de IOverlander ;
  • Santé : 3 gastros. Nous sommes allés voir des médecins à deux reprises. Il y a souvent des praticiens dans des locaux attenant aux pharmacies. Le prix des consultations est vraiment peu cher et varie selon les Etats, parfois même elles sont gratuites, on donne ce que l’on veut ;
  • Sécurité : Aucun soucis, nous n’avons jamais eu la sensation de ne pas être en sécurité, pour peu que l’on respecte les règles élémentaires de bon sens ;
  • Communications, Internet: Forfait Free à 19,99€ + une carte sim Telcel 8,90€/mois pour le Mexique - Aucun problème ;
  • Distance parcourue : 9561 miles soit 15308 Km dont 40 miles de piste - 64 Km.

Quelques statistiques :

Prochain départ, octobre 2019. Depuis Cancun nous allons finir la visite du Yucatan avant d’entrée en Amérique Centrale.