Du Mississippi au Nouveau-Mexique


USA - Mississippi / Alabama / Tennessee / Kentucky / Arkansas / Oklahoma / Nouveau-Mexique
28 Mar 2018 20 Apr 2018
Thierry 21 April 2018  -   -   -  2 article(s) Lecture ~ 43 min.
Le tracé représente notre parcours - 2015/2016 - 2017 - 2018 - 2018/2019

Du Mississippi au Nouveau-Mexique

Cet article couvre la période du 28 mars au 20 avril 2018 durant laquelle nous avons traversé le centre des Etat-Unis du Mississippi au Nouveau-Mexique.

28 mars

Nous quittons la Louisiane et poursuivons sur la US 61 et entrons dans le Mississippi. A Natchez, nous nous garons au Visitor Center pour prendre les renseignements habituels. Un touriste, qui m’a entendu parler, m’apostrophe, me demande si je suis bien français… de France… puis m’explique que son arrière grand-père est originaire de Paou !!! il m’a fallu quelques secondes pour comprendre qu’il était originaire de Pau, impossible de lui faire prononcer le mot “ PO ”, on a bien ri. En ville, nous avons parcouru à pied un trail qui relie les plus belles demeures “Antebellum” (“avant la guerre” qui fait référence à la guerre civile) de la ville, qui surplombent le Mississippi qui est bien en crue.

Natchez - Mississippi - [USA]

Natchez - Mississippi - [USA]

De retour au Visitor Center, nous voyons arriver un RV qui vient se brancher sur des prises électriques extérieures mises à disposition. Du coup, nous partons faire des courses au Walmart et revenons au visitor pour nous brancher électriquement et passer la nuit, qui s’annonce très orageuse.

29 mars

Ce matin il pleut, comme toute la nuit, nous partons en direction de Vidalie, de l’autre côté du Mississippi en Louisiane pour passer 24 heures dans un camping et s’occuper de la logistique. En début d’après-midi le temps se lève et le reste de la journée est ensoleillée.

30 mars

Ce matin, départ du camping. Nous repassons dans l’état du Mississippi et empruntons une portion de la Natchez trace Parkway jusqu’à Port Gibson. Il s’agit d’une route qui est gérée par le National Park Service et qui commémore le tracé historique et entretien des sections entières du sentier original. Elle s’étend sur une distance de 444 milles (715 km) de Natchez au Mississippi à Nashville, dans le Tennessee, avec un petit passage au nord de l’Alabama. Une cinquantaine de point d’intérêts racontent l’histoire de cette voie d’accès ouverte par les pionniers. Nous nous arrêtons à plusieurs reprises le long de la trace, notamment dans une ancienne plantation.

Natchez - Mississippi - [USA]

Natchez - Mississippi - [USA]

A partir de Port Gibson, nous reprenons la 61, et nous nous arrêtons à Vicksburg, et plus précisément au Vicksburg National Military Park. Le site préserve les lieux de la bataille américaine de Vicksburg qui se déroula du 29 mars au 4 juillet 1863. Des forts et des tranchées reconstruits évoquent le souvenir du siège de 47 jours qui a pris fin à la reddition de la ville. Le parc comprend 1 325 monuments et bornes historiques, 32 km de tranchées et de terrassements historiques, une route d’excursion de 26 km, un sentier pédestre de 20 km, deux maisons Antebellum, 144 canons remis en place et la canonnière restaurée “USS Cairo” coulée le 12 décembre 1862 sur la rivière Yazoo. Je pense que les passionnés d’histoire doivent se régaler en ce lieu.

Vicksburg - Mississippi - [USA]

Vicksburg - Mississippi - [USA]

Nous faisons un tour dans la ville qui compte quelques beaux bâtiments, la première boutique d’embouteillage de Coca Cola et un mur de fresques qui racontent l’histoire de la ville.

Vicksburg - Mississippi - [USA]

Vicksburg - Mississippi - [USA]

Nous reprenons la route et rentrons dans ce que l’on appelle le “Delta”, une vaste zone plate, la seule du Mississippi qui compte des kilomètres de champs cultivés qui s’étendent jusqu’à Memphis, encadrée par le fleuve Mississippi à l’ouest et la Yazoo River à l’est. C’est là que l’on cultivait à l’époque le coton, c’est le berceau du Blues, du Delta Blues. L’arrivée du train dans la région et l’abolition de l’esclavage permettra aux musiciens de quitter le Delta et propager ainsi cette musique qui va se ramifier et donner par la suite le Chicago Blues, le Detroit Blues, le Memphis blues, le Louisiana blues et bien d’autres jusqu’au Blues Rock et Rythm’n’ Blues que les jeunes d’aujourd’hui connaissent sous le nom de R’n’B. Nous nous arrêtons à Greenville pour la nuit.

31 mars

Ce matin, nous partons en direction de Leland, lieu de naissance de Johnny Winter, en autre. Deux peintures murales sont présentes en ville ainsi qu’un des nombreux musées dédiés au Blues dans la Région.

Leland - Mississippi - [USA]

Leland - Mississippi - [USA]

Nous poursuivons vers Indianola où nous visitons le très beau musée dédié à B.B. King (Blues Boy King), l’un des plus grands guitaristes de blues de tous les temps. La vie de l’artiste est narrée au travers d’extraits musicaux, films, interviews, objets personnels, sans oublier Lucille, sa guitare préférée, une 335 de chez Gibson particulièrement fabriquée pour lui et qui deviendra une signature. Une exposition interactive passionnante raconte l’histoire du blues mais aussi des esclaves noirs. Très belle visite mais il est interdit de faire des photos.

Indianola - Mississippi - [USA]

Nous repartons en direction Shaw où nous reprenons la 61. Nous suivons la plupart des marqueurs positionnés dans la région qui racontent l’histoire du Blues. L’ensemble de ces marqueurs et leur histoire se trouvent sur le site www.msbluestrail.org. A Cleveland, nous visitons le Grammy museum, ouvert depuis 3 ans, très moderne et qui rappelle l’histoire du Delta et des Grammy. Une exposition non permanente est dédiée aux “Suprêmes”, cela nous rappelle la visite de la Motown à Détroit. Nous finissons au fameux Devil’s Crossroad très connu de tous les gens qui s’intéressent au blues et accessoirement à ceux de la série “Supernatural”. C’est le lieu légendaire où Robert Johnson a conclu un pacte avec le diable pour avoir du succès. Mort à 27 ans, c’est le premier artiste du “fameux” club des 27.

Cleveland - Mississippi - [USA]

Clarksdale - Mississippi - [USA]

Nous passons la soirée au Ground Zero Blues Club, célèbre club de Blues de la ville situé dans le district des arts et de la culture. Cet établissement occupe un ancien entrepôt, la déco est… naturelle, les murs entiers sont recouverts de signatures, slogans, … et de guitares signées également. Il appartient à 3 co-propriétaires dont Morgan Freeman qui a été élevé non loin de là par sa grand-mère à Greenville. Nous passons un très bon moment avec un groupe qui fait de bonnes reprises, les gens dansent, il y a vraiment une très bonne ambiance. L’entrée coûte 10$/Pers, on peut y manger et boire. Je dois dire que j’avais un mauvais à priori sur la bière américaine que l’on réduit souvent à la “Bud” mais, en fait, il y a énormément de bières différentes, je prends souvent des bières ambrées qui sont excellentes.

Clarksdale - Mississippi - [USA]

01 avril

Ce matin, nous retournons dans le district de l’art et de la culture de Clarksdale, car il y a de nombreux marqueurs à cet endroit. Nous faisons le tour du quartier qui est très pauvre, limite abandonné. Nous retournons au Ground Zero et là, je discute avec un allemand qui fait partie d’un groupe de touristes. Il me dit qu’ils ont ouvert spécialement le Delta blues Museum pour eux et que je peux en profiter pour le visiter gratuitement. Alors même si les Allemands se mettent à la truande !!!! où va t-on ? bon je vais quand même y faire un tour…

Clarksdale - Mississippi - [USA]

Clarksdale - Mississippi - [USA]

Je demande à plusieurs personnes s’il est possible d’assister à une messe Gospel, mais personne ne peut me renseigner. Nous nous arrêtons dans une église Baptiste dont le parking est bien plein. Nous tombons sur un monsieur très gentil en costume trois pièces qui nous conduit jusque dans la salle, oui ce n’est pas vraiment une église comme on l’entend chez nous. Nous sommes les seuls blancs à l’intérieur et les plus mal fagotés, toutes les personnes sont endimanchées, on fait misérable avec notre tenue décontractée et nos baskets. Il y a bien une personne au clavier mais pas de gospel, en fait on arrive pratiquement à la fin de la messe, plusieurs personnes se succèdent au pupitre pour “prêcher”, tout le monde répète “Amen” à chaque fin de phrase qui donne en anglais un genre de “Hey Man”. A la fin plusieurs personnes viennent nous saluer et discuter un peu avec nous. Sur le parking, la même personne qui nous a accueillis, nous indique qu’il y a une autre messe à 11h00. C’est gentil mais on va en rester là.

Nous quittons Clarksdale pour Tupelo où nous arrivons en milieu d’après-midi. Le paysage est un peu plus vallonné et boisé. Passage obligé sur le site où The King est né et où la modeste maison 3 pièces de ses parents a été restaurée et “sanctifiée”. Autour, se trouve un Visitor Center, un musée, la chapelle où il allait… Nous nous posons pour la nuit dans un Walmart.

Tupelo - Mississippi - [USA]

02 et 03 avril

Depuis Tupelo, nous reprenons la Natchez trace sous un ciel couvert. Cet écrin de verdure nous permet de voir pas mal de faune : dindons, coyote, biches, écureuils, marmottes… On sent bien que l’on monte vers le nord car la végétation est beaucoup moins en avance qu’en Louisiane et qu’au Mississippi. Arrivés à Nashville, nous nous arrêtons à Gruhn Guitars, une institution à Nashville qui présente des guitares Vintage restaurées à tous les prix, nous avons vu une Les Paul Custom shop Black Beauty à 52000 $… En voulant prendre une photo du magasin, je fais tomber mon téléphone et au bruit, je comprends immédiatement que j’ai cassé l’écran. Nous passons donc le reste de l’après-midi dans un magasin de réparation où j’ai rencontré une dame avec qui nous avons longuement parlé. Son mari, fan de soccer, se trouvait à Marseille pour voir le match Angleterre/Russie lors du dernier Euro et avait été traumatisé par les émeutes qui avaient eu lieu en ville.

Le lendemain matin, le temps est gris, on part au magasin Guitar Center qui est tout proche puis je retourne au magasin pour faire changer ma batterie, il n’avait pas eu le temps de le faire hier soir. On perd la matinée. Après le repas, on part en direction du “Parthénon” construit pour le centenaire de la ville en 1897 puis nous allons en centre ville où nous trouvons rapidement un parking pour Thor. Nous nous promenons sur Broadway, le Walk of Fame et le Hall of Fame de la country music. Nous rencontrons de nombreuses personnes, parfois des familles entières en Jean, Santiag et chapeau, même des tous petits. Il y a des très belles boutiques pour les cow boys… Nous passons devant tous les bars où se produisent des groupes en live, principalement de la Country et du Bluegrass. Nous trouvons finalement, un peu à l’écart, au fond d’une ruelle, le Bourbon Street Blues and Boogie Bar (BSBBB pour les intimes), un bar restaurant où l’on peut écouter du Blues, oui, on n’est pas trop country… On écoute 2 groupes différents, d’un super niveau. On passe une très bonne soirée. En sortant, il pleut averse et on sprinte pour rejoindre Thor avant de regagner le Walmart.

Nashville - Tennessee - [USA]

Nashville - Tennessee - [USA]

Nashville - Tennessee - [USA]

04 avril

Départ de Nashville pour le Kentucky et le Mammoth Cave National Park. Un peu moins de 2 heures de route pour arriver à cet immense parc qui est bondé. Il n’y a plus de place dans les quelques tours organisés par les Park Rangers, uniquement des billets disponibles pour la visite libre d’une petite portion de la grotte. On va commencer par cela. A l’entrée naturelle de la grotte, je me fais refoulé car les trépieds ne sont pas acceptés à l’intérieur. Comme quoi, d’un parc à l’autre les règles changent. Je me tape un aller-retour à Thor pour poser le matériel et j’y retourne. Après les consignes de sécurité d’un autre Parc Rangers, je pénètre dans la Cave… C’est vrai que c’est immense aussi bien en hauteur qu’en largeur mais c’est juste des parois de roche grise sans aucune concrétion. Il y a des vestiges archéologiques d’une ancienne exploitation des lieux pour le salpêtre, mais rien de plus. Le tour est fait en 30 minutes, c’est très décevant. Il est vrai qu’il s’agit du réseau souterrain le plus important au monde avec 560 Km de galerie explorée et peut-être encore 1000 km à découvrir selon les spéléos mais ce qu’ils en montrent est bof. Peut-être garde t-il le meilleur pour les tours organisés et payants… on est passé un peu à côté de ce Parc…

Mammoth Cave NP - Kentucky - [USA]

Retour sur Nashville en fin d’après-midi où l’on se gare au même parking qu’hier en centre ville pour assister au concert de ce soir. La fin de Broadway est rendue piétonne et au bout, une grande scène a été installée. Nous assistons à un concert de Country (moderne) du groupe à la mode aux USA les “Georgia Florida”. On passe un très bon moment avec un immense feu d’artifice à la fin. Il y a plusieurs milliers de personnes qui assistent au concert, uniquement des blancs, ce qui confirme que même encore aujourd’hui, la country est et reste une musique uniquement écoutée par les blancs…

Nashville - Tennessee - [USA]

A la fin du spectacle, les gens s’éparpillent dans tous les bars, il y a une ambiance folle sur Broadway et dans chaque bar, un groupe se produit en live. Nous retournons finalement au BSBBB où nous assistons à un concert de “Stacy Mitchhart” blues man qui se produit 2 fois par semaine depuis plus de 20 ans dans cet établissement. Ce qui est génial aux USA, c’est que les gens engagent systématiquement la conversation. Hier soir, c’était avec deux couples de l’Ohio et ce soir avec un couple de Nashville. En discutant, on apprend qu’il est retraité de chez Epiphone et ami proche du chanteur qui joue avec une guitare fabriquée par lui-même. Le groupe entame une chanson nommée 2 dollars et là le monsieur sort un billet de 2 dollars qu’il dépose dans la boite “TIPS” du groupe !!!! en fin de soirée, il me donne un de ses billets de 2 dollars et nous passons un moment à discuter avec le chanteur, il me conseille un magasin de guitares à Nashville. Je lui achète deux CD. Bref, ambiance de folie, un musicien rentre dans le bar, le groupe le fait monter sur scène, c’est ainsi qu’un célèbre joueur d’harmonica de Cleveland s’est retrouvé sur scène. Et c’est comme cela tous les soirs. Je veux rester à Nashville !!!!!

Nashville - Tennessee - [USA]

05 avril

Ce matin, visite du magasin de guitares vintage “Carter’s” indiqué par “Stacy” où j’ai bien failli prendre une Les Paul standard de 2016. Nous faisons route ensuite jusqu’à Memphis où nous nous arrêtons à une trentaine de kilomètres dans un Walmart pour faire quelques courses et passer la nuit.

06 au 08 avril

Ce matin, départ sous la pluie pour le Visitor Center de Memphis où nous récupérons plein de doc. Nous tombons sur une dame très sympa qui nous renseigne et téléphone pour nous à l’usine Gibson pour me réserver une place pour la visite de 11h00. A l’entrée du visitor, trônent deux statues grandeur nature d’Elvis et de B.B. KING.

Memphis - Tennessee - [USA]

Nous nous rendons à l’usine Gibson Factory, en pleine ville, non loin de Beale Street, la rue où se trouvent tous les bars musicaux. Comme il pleut et que le toit de l’usine fuit, les ouvriers sont rentrés chez eux… Nous faisons donc la visite dans le calme et sans poussière. Le guide nous présente tous les ateliers et tous les stades de la fabrication des Gibson de type ES, les seules fabriquées ici, les “Les Paul” étant fabriquées à Nashville et les acoustiques à Bozeman dans le Montana. Seule l’usine de Memphis se visite. A l’issue, on arrive dans un grand show room où de très nombreuses guitares sont exposées et vendues… très chères… trop chères.

Memphis - Tennessee - [USA]

Memphis - Tennessee - [USA]

On trouve ensuite une bibliothèque publique où je passe l’après-midi à traiter et envoyer les photos car le temps ne s’arrange pas. Le soir, nous nous garons près de l’usine Gibson et nous nous rendons sur Beale Street, qui est moins impressionnante que Broadway à Nashville, et passons la soirée au “B.B. King Club”. Nous écoutons deux groupes qui envoient du lourd.

Memphis - Tennessee - [USA]

Nuit froide mais le chauffage ne c’est pas déclenché. Nous partons pour les Studio Sun où Elvis a enregistré son premier disque. Il y a plusieurs cars de touristes devant et un monde fou à l’intérieur, je reste un petit moment dans le café puis abandonne l’idée de faire le tour commenté.

Memphis - Tennessee - [USA]

Un peu plus loin, se trouve un fabricant de guitares “Saint James Blues”. Ils sont connus, entre autre, pour fabriquer des guitares à partir de boîtes de cigares souvent utilisées pour jouer du Delta Blues. Devant la boutique, on peut lire qu’ils ont déménagé il y a plus d’un an. La nouvelle adresse se situe à Bartlett, à une vingtaine de kilomètres, finalement on ne trouve pas, apparemment le nouveau magasin n’est pas encore ouvert. On en profite pour faire la vidange de Thor, et oui, déjà 3000 miles depuis la dernière. Le temps ne s’arrange pas et non loin du garage, se trouve une bibliothèque municipale, nous y passons l’après-midi. Nous rejoignons notre bivouac en centre ville près de Gibson et passons la soirée sur Beale Street. Il y a de nombreux groupes qui jouent mais rien ne nous accroche vraiment, on retourne à Thor pour se réchauffer. Il fait très froid, à peine 1°.

Memphis - Tennessee - [USA]

La nuit a été très froide, le chauffage s’est déclenché à plusieurs reprises. Ce matin il fait beau, nous commençons par Lorraine Motel où Martin Luther King a été assassiné le 4 avril 1968. La ville a célébré le 50 ème anniversaire de sa mort il y a quelques jours ici-même. C’est aussi là que se trouve le National Civil Rights Museum, musée consacré au Mouvement afro-américain des droits civiques. L’endroit est resté intact, les deux Cadillac de Martin Luther King et de ses proches sont toujours garées en dessous de la chambre 306. A l’époque, c’est le seul Motel de Memphis qui accueillait blancs et noirs.

Memphis - Tennessee - [USA]

Memphis - Tennessee - [USA]

Si la personne du Visitor Center ne s’est pas trompée, on avait l’impression que c’est la première fois qu’on lui posait la question : où peut-on assister à une messe “Gospel”? Nous arrivons devant la Mississippi Blvd Christian Church. Un grand parking permet de nous garer facilement. Un homme sur le passage piéton nous fait traverser comme devant une école et au passage, nous donne des petits œufs en chocolat et nous souhaite la bienvenue. Nous sommes accueillis très chaleureusement à l’intérieur, on nous propose même des bombons et on nous indique l’étage, au balcon. L’église est magnifique, on se croirait presque dans une salle de concert avec une régie vidéo et lumières et au rez-de-chaussée, une régie son pour l’orchestre. Des caméras filment et l’image est retransmise sur deux écrans géants. On assiste à la messe en entier qui va durer 2h00, 2h00 de pur bonheur. Quel plaisir de propager la parole de Dieu dans ces conditions. Les gens sont tous endimanchés, plusieurs personnes viennent nous voir pour discuter avec nous, c’est très chaleureux. Huit personnes forment le Chœur et envoient du lourd, les gens chantent, s’embrassent, applaudissent, interpellent le Pasteur, bref c’est gai et ça vit. Sous la croix (qui change de couleur de temps en temps) se trouve un genre d’aquarium, à un moment donné, on voit deux adultes et ado dans l’eau jusqu’aux hanches et on assiste à un baptême. Plusieurs pasteurs (en tenue civile) se relayent, on ne comprend pas tout, puis arrive le pasteur “en chef” qui nous fait un prêche d’une heure style “One Man Show” sur le Corinthians 15:10 :

“But by the grace of God I am what I am, and his grace to me was not without effect. No, I worked harder than all of them—yet not I, but the grace of God that was with me”. “Mais par la grâce de Dieu je suis ce que je suis, et sa grâce pour moi n’était pas sans effet. Non, je travaillais plus dur que tous, mais pas moi, mais la grâce de Dieu qui était avec moi”

Memphis - Tennessee - [USA]

Du grand spectacle, une femme arrive même à rentrer en transe. Les chants sont magnifiques et super bien interprétés, aussi bien par les musiciens que par les chanteurs. Au moment de la communion, des gens sont passés avec un plateau qui comportait plein de petits récipients style lait dans le hôtel avec son café et une hostie. Même si nous n’avons pas tout saisi, nous avons apprécié les différences par rapport à notre culte. On sort de là avec la patate…

Memphis - Tennessee - [USA]

Nous avons profité pour manger sur le parking puis nous sommes partis pour Graceland, n’étant pas fans inconditionnels d’Elvis, nous n’avons pas fait le tour complet qui coûte relativement cher (env. 50$/Pers.) mais nous avons vu sa maison et ses deux avions. Le mur d’enceinte de la propriété en pierres apparentes est couvert de signatures, petits mots…

Memphis - Tennessee - [USA]

Memphis - Tennessee - [USA]

On repart en centre ville de Memphis, on repasse à “Sun record”, toujours autant de monde, je renonce à le visiter et on finit notre tour par le magasin “Bass Pro Shop” (Le Decathlon américain) qui est dans un immense bâtiment en forme de pyramide, un peu comme le Louxor à Las Vegas. Ces magasins sont impressionnants, la décoration est très soignée et la faune est toujours présente, empaillée et remise en situation dans d’immenses décors, dans celui-ci se trouve même un plan d’eau avec poissons, alligators… vivants eux !!!

Memphis - Tennessee - [USA]

Après notre visite, nous décidons de prendre la route. Nous traversons pour la dernière fois le Mississippi et rentrons dans l’Arkansas, direction Little rock où nous nous arrêtons dans un Walmart. Nous avons voulu acheter du vin, il y a bien un gars qui m’a dit dans le rayon un truc du genre le dimanche c’est bière et pas vin, mais je n’y ai pas trop prêté attention. Par contre la caissière a pris la bouteille et l’a mise de côté en nous disant que les lois de l’Arkansas interdisaient la vente d’alcool (hors bières) le dimanche. Tant pis… on boira de la bière !!!

09 avril

Nuit froide et bruyante, le chauffage s’est déclenché plusieurs fois. En me levant, je constate que l’Iphone déconne à plein tube, il reboote sans arrêt, la charge affiche 80% puis 1% puis il reboote. la batterie, neuve, a un défaut. Je regarde sur Internet et bien sûr, aucun magasin de la chaîne où j’ai fait changer la vitre et la batterie. Je décide d’aller directement à l’Apple Store, proche de Little Rock. En s’y rendant, on fait un détour par le Capitole de l’Arkansas, qui est une reproduction de celui de Washington, en plus petit. En effet, très beau bâtiment, je tombe le jour où les pompiers font leur photo, sûrement pour leur calendrier.

Little Rock - Arkansas - [USA]

On arrive tant bien que mal au store où je suis très bien pris en compte. Je reçois un SMS 2 heures plus tard pour voir un technicien. Il m’écoute et me dit d’entrée que si la batterie n’est pas Apple, il ne peut rien faire, il part regarder dans l’atelier et revient en me disant, ce que je subodorais, qu’il s’agit d’une batterie générique et que leur protocole de sécurité leur interdit de toucher, enlever, stocker, recycler… bon je fais quoi ? ben vous pouvez changer d’Iphone…. à ma tête qui a du passer au rouge au violet, il a compris qu’il avait fait la mauvaise réponse et fait appel à un responsable. Je lui fais part de mon désappointement, et je lui propose d’enlever moi-même la batterie. Il hésite et accepte finalement. Cependant, n’ayant pas les bons outils, il faut trouver un réparateur qui veuille bien me l’enlever et me refermer l’Iphone. Avec le téléphone qui reboote toutes les 10 secondes, on parvient quand même à trouver un réparateur qui après de longs palabres me change la batterie, une journée de perdue… Finalement, nous quittons Little Rock avec une batterie neuve, mais toujours générique, on croise les doigts.

On s’arrête à Hot Springs et son National Park, jolie petite ville thermale qui est restée dans son jus, avec des hôtels de luxe et thermes qui datent du 17ème siècle. L’endroit était très prisé d’Al Capone et de Lucky Luciano. Sur la montagne, se dresse une immense tour de 65 mètres qui permet d’avoir une très belle vue à 360° sur la région, ainsi qu’un petit musée. Nous décidons de rester là pour la nuit.

Hot Springs - Arkansas - [USA]

Hot Springs - Arkansas - [USA]

10 avril

Départ pour l’Oklahoma. Nous choisissons de prendre la route des écoliers par le sud qui nous fait traverser de très belles forêts et lacs. Comme il est difficile de trouver un endroit pour se poser à Oklahoma City, nous finissons sur le parking d’un Cracker Barrel (chaine de restaurant de cuisine traditionnelle américaine) pour la première fois, sachant qu’ils acceptent les RV… espérons!!!

11 avril

Nuit calme sans être dérangés. Ce matin, visite de Oklahoma City, ville très propre, rien de spécial à voir, très peu de vie en ville. Après mangé, nous partons en direction de Amarillo et repassons dans le Texas. Route assez plate, région composée uniquement de vastes prairies à l’herbe bien jaune avec ça et là des troupeaux de vaches. Nous sommes sortis de la I40 au niveau de Elk City pour rouler un peu sur l’ancienne route 66 et s’arrêter à un musée dédiée à cette ville à l’époque de la 66. Nous bivouaquons pour la nuit au Visitor Center.

Oklahoma City - Oklahoma - [USA]

Elk City - Oklahoma - [USA]

12 avril

Ce matin, après avoir récupéré de la doc, nous partons vers le sud en direction de Palo Duro Canyon State Park, plus grand canyon du Texas et deuxième des USA après bien sûr, le Grand Canyon. S’agissant d’un State Park, le Pass America the Beautiful ne fonctionne pas et il faut s’acquitter de la somme de 5$/Pers. Malheureusement, les campings sont tous pleins, nous n’y resterons que la journée. La chaleur est accablante, plus de 40° alors qu’il y a quelques jours à Memphis, les températures étaient proches du zéro et de la neige était annoncée pour cette semaine.

Palo Duro - Texas - [USA]

Une route pénètre dans le parc et se finit par une boucle. De nombreux trails sont proposés aussi bien à pied, qu’en VTT ou à cheval. Je fais la Lighthouse trail (5,44 miles - 9,3 Km) qui mène à une très belle formation rocheuse nommé le Phare et qui est l’emblème du Parc. On fait toute la route et nous en profitons pour faire les Dump, malheureusement, il n’y a pas d’eau potable. Nous rentrons dans le camping du parc et nous nous installons à un emplacement de libre, les campeurs sont encore sur le circuit, et nous en profitons pour faire le plein d’eau après une bonne douche. Retour sur Amarillo où nous nous posons à un Walmart pour faire quelques courses et bivouaquons pour la nuit, qui s’annonce chaude…

Palo Duro - Texas - [USA]

13 avril

Départ d’Amarillo en empruntant l’I40 qui n’est autre que le nouveau tracé de la 66. Seulement dans les villages qu’elle contourne on retrouve le tracé original. Peu après le départ, on s’arrête au Cadillac Ranch, sculpture de plusieurs Cadillac plantées en terre et copieusement taguées. Nous quittons le Texas pour le Nouveau-Mexique, les paysages ne changent guère, des prairies à perte de vue. Nous avons eu tous les temps aujourd’hui et les températures ne sont plus les mêmes, nous avons même eu une tempête de neige durant une bonne heure. Il faisait entre 8 et 9° dehors, pas de soucis pour rouler. On rigole dans Thor à chaque fois que l’on voit ces buissons en forme de boule, les Virevoltants (en anglais Tumbleweed “herbe qui tourne”) traverser la route. Cela nous rappelle les westerns de notre enfance.

Amarillo - Texas - [USA]

14 avril

Nuit calme et froide au bivouac. Nous partons pour le centre historique d’Albuquerque qui se situe autour de la très belle église San Felipe de Neri. Nous faisons un tour dans le quartier où les vieilles maisons en adobe si caractéristique du Nouveau-Mexique ont été transformées en boutiques de souvenirs et d’art local. Il ne faut pas hésiter à rentrer dans les petites ruelles qui débouchent souvent sur de petits patios bien jolis et hauts en couleur, comme toute la région. On se croirait un peu à Espelette avec toutes ces grappes de piments (forts eux) pendues un peu partout. Albuquerque est également la ville où a été tournée la série “Breaking Bad”. De nombreux Tour proposent une visite des principaux lieux de tournage. L’art des Natifs est de toute manière très haut en couleur, le drapeau de l’Etat jaune avec un soleil orange en est l’exemple.

Albuquerque - Nouveau-Mexique - [USA]

Albuquerque - Nouveau-Mexique - [USA]

L’art n’est pas nouveau pour les Natifs et il y a quelques milliers d’années, ils dessinaient déjà sur les gros blocs de lave, nous allons donc ensuite visiter Petroglyph National Monument où nous faisons plusieurs petits trails au niveau de Boca Negra Canyon. Du point le plus haut, il y a une bonne vue sur Albuquerque et les quelques volcans à l’origine de cette zone volcanique et de ses blocs de basalte noir. Le long du parcours, on peut voir ainsi quelques pétroglyphes encore en bon état. Le parc dans son ensemble en compte plusieurs centaines. On part ensuite sur un deuxième site mais comme je suis en vrac, je ne me sens pas de faire un trail de plusieurs Km. En fin d’après-midi, on fait le plein de Thor et on regagne le Walmart.

Albuquerque - Nouveau-Mexique - [USA]

15 avril

Départ d’Albuquerque sous un beau soleil en direction du Nord. On passe devant de nombreuses résidences avec cette dualité dans l’architecture, entre maisons traditionnelles en dur et maisons en adobe avec toit terrasse, tout en arrondi et de très belle couleur. Nous arrivons à Hasha-Katuwe Tent Rocks National Monument en fin de matinée et nous y passons l’après-midi. La visite terminée, nous trouvons un camping non loin de là, “Centre de Loisirs Cochiti Lake” près d’un lac artificiel pour passer la nuit. (voir l’article ici)

Tent Rocks - Nouveau-Mexique - [USA]

16 avril

On passe toute la matinée au camping et nous partons après le repas de midi sous la grisaille. Départ pour Santa Fe où nous nous garons en centre ville pour visiter le centre historique. En route, on voit notre premier train de voyageurs avec… 3 wagons. Cela fait 9 mois que nous sommes sur le continent Nord Américain à parcourir les routes qui longent souvent les voies ferrées. Nous n’avons vu jusqu’à ce jour, que des trains de marchandises. Les rames ici sont énormes, pas très rapides mais énormes, longues de plusieurs kilomètres, nous avons compté une fois une rame de plus de 130 wagons, et souvent 2 conteneurs superposés par wagon porte-conteneurs. Les conducteurs ont l’obligation de klaxonner systématiquement à chaque passage à niveau. De jour comme de nuit, autant dire que ce n’est pas un klaxon de Twingo!!!

Santa Fe - Nouveau-Mexique - [USA]

Arrêt au Visitor Center pour récupérer un plan et nous partons à pied visiter la “Old Town” de la capitale de l’Etat du Nouveau-Mexique, même si ce n’est pas la ville la plus grande de l’état. L’architecture est très “mexicaine”, nous visitons la cathédrale St François d’Assises puis empruntons le “Old Trail Santa Fe” qui permet de voir les principaux édifices dont le capitole, grand bâtiment rond qui ressemble un peu à une arène.

Santa Fe - Nouveau-Mexique - [USA]

De nombreuses boutiques d’art sont présentes et rendent le centre ville très haut en couleur. Ensuite départ pour Pecos National Historical Park qui se trouve à une 50 Km à Pecos. Nous arrivons peu avant la fermeture (16h30) et décidons de nous poser pour la nuit dans le coin sur un parking “Park & Ride”, on verra bien…

Santa Fe - Nouveau-Mexique - [USA]

17 avril

Nuit calme, nous n’avons pas été dérangés. Aujourd’hui, journée culturelle dédiée au peuple indien. Ce matin, départ pour Pecos National Historic Park, qui se trouve tout près. Entrée gratuite avec le Pass America The Beautiful. Passage au Visitor Center où nous récupérons la doc en français, petit film sur l’histoire des lieux puis visite d’un musée avant un départ sur le seul trail ouvert, le deuxième étant en travaux.

Pecos - Nouveau-Mexique - [USA]

Nous faisons le tour des ruines de ce gros pueblo qui comptait 2000 âmes et qui a connu 2 colonisations successives par les conquistadors espagnols accompagnés de missionnaires Franciscains avant l’arrivée des pionniers pour finalement disparaître. Reste la base de la mission et les fondations des différentes constructions, habitats, chambres cérémonielles…

Pecos - Nouveau-Mexique - [USA]

Nous quittons le parc et repassons par Santa Fe pour faire le plein de gazoline et partons vers le Nord-Ouest en direction de Bandelier National Monument qui se situe à une heure de route. Nous commençons par réserver un emplacement au camping primitif, c’est à dire juste un emplacement avec BBQ et table, les Dump étant pour tout le camping. Pour la première fois dans un parc national, ce n’est pas le système des enveloppes mais directement une borne où l’on rentre le N° de l’emplacement vide que l’on a choisi, le nombre de nuitée et la CB. Un ticket s’imprime que l’on a plus qu’à placer sur le poteau, à l’entrée de l’emplacement… ils se modernisent. Nous partons ensuite visiter ce très beau parc. (voir l’article ici)

Bandelier - Nouveau-Mexique - [USA]

18 avril

Nuit très fraîche. Ce matin, départ du camping pour Los Alamos connue sous le nom de “Atomic City”. En approchant de la ville, on peut voir de gros bâtiments très bien sécurisés sans aucune enseigne ni inscription. On comprend, peu avant d’arriver dans la ville où nous passons un check-point de militaires qui nous demandent nos papiers et vérifient l’intérieur de Thor, que la zone est très sensible…

Los Alamos - Nouveau-Mexique - [USA]

N’ayant rien à nous reprocher, nous poursuivons jusqu’au Visitor Center du Manhattan Project Historical Park. Petit film de 20 minutes sur l’histoire du site, un plan, et nous partons pour un petit tour de ville que l’on appelle Los Alamos Laboratory. Le site était occupé à l’époque par “Los Alamos Ranch School”, un centre pour les jeunes hommes avant que l’armée réquisitionne les lieux et y installe le physicien Julius Robert Oppenheimer qui devint le premier directeur du laboratoire. Aucun site, dans lequel des expériences ont eu lieu, n’est visitable, uniquement des lieux de vie ou logements de scientifiques célèbres comme certains prix Nobel. Notre visite se termine par le très beau Bradbury Science Museum. On peut y voir une copie de “The Gadget”, première bombe atomique qui fut testée le 16 juillet 1945 dans le désert près de Alamogordo dans l’État du Nouveau-Mexique ainsi que les deux suivantes, l’une à l’uranium et l’autre au plutonium (appelées “Little Boy” et “Fat Man”), et qui furent larguées respectivement sur les villes japonaises de Hiroshima le 6 août et Nagasaki le 9 août 1945. Aujourd’hui, cette ville est toujours un immense laboratoire qui travaille sur le nucléaire, militaire, civil et médical. Visite très intéressante.

Los Alamos - Nouveau-Mexique - [USA]

Los Alamos - Nouveau-Mexique - [USA]

Départ ensuite pour White place près de Abiquiu. Lieu peu connu que l’on atteint par une piste. Il s’agit d’un canyon avec de très belles falaises blanches. Je rencontre 4 personnes, des locaux, surprises de me voir là, surtout venant de France. Une des personnes parle bien le Français et avait possédé une villa dans le Var. Le monde est vraiment petit. Très belle visite.

Abiquiu - Nouveau-Mexique - [USA]

Abiquiu - Nouveau-Mexique - [USA]

Nous finissons la journée au nord de cette localité pour voir Ghost Ranch. A 20km de distance, on passe d’un décor de roches blanches à rouges très foncées. Les montagnes au couchant sont très belles, j’en profite pour faire un trail qui conduit au “Chimney Rock”. On trouve un bivouac non loin de là pour la nuit.

Ghost Ranch - Nouveau-Mexique - [USA]

Ghost Ranch - Nouveau-Mexique - [USA]

19 avril

Ce matin, nous retournons au Ghost Ranch pour voir le “Chimney Rock” à la lumière du matin puis départ pour Espagnola. Nous rentrons dans le village de Abiquiu pour son église “Mission Church of Santo Tomas” et son architecture en adobe.

Abiquiu - Nouveau-Mexique - [USA]

A Espagnola, nous faisons le plein des courses, de Thor et nous mangeons à Mc Donald avant de rejoindre Taos par la Scenic Byway High Road to Taos longue de 90 km, route sinueuse et pittoresque qui traverse les montagnes “Sangre de Cristo” entre Santa Fe et Taos. Elle serpente à travers le désert, les montagnes, les forêts, les petites fermes et les minuscules villages espagnols et les villages Indiens Pueblo. Sur le chemin sont dispersés des galeries et des ateliers d’artisans traditionnels et d’artistes attirés par la beauté naturelle des lieux. Notre premier arrêt se fait Santuario de Chimayó. Construite entre 1811 et 1816, cette petite église est visitée par des pèlerins venus de tous les États-Unis et du Mexique, surtout le vendredi saint de la semaine sainte. Outre l’église principale, de nombreuses chapelles dédiées ont été construites autour.

Chimayo - Nouveau-Mexique - [USA]

Chimayo - Nouveau-Mexique - [USA]

Nous reprenons la route et nous nous arrêtons devant plusieurs missions, à Las Trampas San Jose de Gracia De Las Trampas, à Talpa Chapel of Nuestra Señora de San Juan de los Lagos et enfin à Ranchos de Taos et sa célèbre Mission Church de San Francisco de Assis. En fin de journée, on se pose au Walmart de Taos.

Talpa - Nouveau-Mexique - [USA]

Taos - Nouveau-Mexique - [USA]

20 avril

Ce matin, on se lève avec de la grêle et de la neige. Il devait pleuvoir toute la journée, finalement cela ne change pas grand chose à nos plans. Comme prévu, nous allons à la bibliothèque publique pour y passer la journée et traiter photos vidéos et blog. Ce qui n’était pas prévu c’est qu’aujourd’hui et demain toutes les administrations de Taos sont fermées. Nous restons donc sur le parking car le Wi-Fi n’est pas mauvais. Le temps change sans arrêt entre pluie, grêle et neige et en milieu d’après-midi, un beau soleil apparaît. Nous en profitons pour faire un tour du centre ville qui est très sympa. La ville est tournée vers l’art et de nombreuses galeries et boutiques d’artisanat occupent des bâtiments à l’architecture traditionnelle.

Taos - Nouveau-Mexique - [USA]

Taos - Nouveau-Mexique - [USA]

En fin d’après-midi, nous décidons de quitter la ville en direction d’Alamosa, ce qui nous permettra d’être près de notre prochaine visite Great Sand Dunes National Parc & Preserve. Peu après la sortie de Taos, nous passons sur un très beau pont qui enjambe le Rio Grande. Je ne sais plus combien de fois nous l’avons traversé.

Taos - Nouveau-Mexique - [USA]

Nous parcourons un très beau haut plateau où s’étendent d’immenses prairies encerclées par une chaîne de montagne enneigées. C’est sur ce décor que nous quittons une nouvelle fois le Nouveau-Mexique pour entrer cette fois dans le Colorado (The Centennial State).

Un résumé de cette partie de notre voyage en vidéo :




Image

Bandelier National Monument

Le monument national Bandelier est situé au Nouveau-Mexique, à 70 Km à l'Ouest de Santa Fe. Il protège les ruines de l'ancienne civilisation amérindienne Anasazi...

17 Apr 18
Image

Kasha-Katuwe Tent Rocks N.M.

Le Kasha-Katuwe Tent Rocks National Monument est situé sur le plateau de Pajarito dans le centre-nord du Nouveau-Mexique, à 90 Km d'Albuquerque...

15 Apr 18